Forum des Joueurs de Chimeres

Forum de l'association Les Joueurs de Chimeres
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
LES JOUEURS DE CHIMÈRES, JOUER EN TOUTE CONVIVIALITÉ

Partagez | 
 

 Chronologie dark heresy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sadrihel
Monstre errant
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 42
Localisation : Etouy
Date d'inscription : 29/11/2009

MessageSujet: Chronologie dark heresy   Ven 2 Juil - 21:20

Voila c'est du lourd et peut etre indigeste (c'est le but Mr. Green ) un serieux plus pour ceux qui le lisent permettant de "connaitre" des choses ou pour ne pas pas passer pour un lapereau de 15 jours.


Date ÉVÉNEMENTS IMPÉRIAUX
Événements du secteur Calixis

M30 – M31 LA GRANDE CROISADE

Début du M31 L’HÉRÉSIE D’HORUS

100 – 600.M36 L’ÂGE DE L’APOSTASIE

228.M36 LA GUERRE DES ASSASSINS

378.M36 LE RÈGNE DU SANG PREND FIN AVEC
LA MORT DE GOGE VANDIRE


395.M36 L a charte d’Haarlock
La grande charte d’Haarlock est accordée par Sebastian Thor
au capitaine indépendant Mordercai Haarlock en récompense
de ses services contre les flottes apostâtes des templiers Frateris.

723 – 736.M36 Le grand voyage
La flotte de Solomon Haarlock entreprend un périlleux voyage
de treize ans afin de cartographier une région de l’espace située
au-delà des frontières de l’Imperium qui sera plus tard qualifié
« d’étendue de Calyx ». Haarlock y découvre plusieurs domaines
xenos, de substantielles ressources minérales, de nombreux
canaux warp stables ainsi que des mondes humains éparpillés
jusqu’alors inconnus. Il y repère également plusieurs mondes
semblant délimiter le territoire d’une grande civilisation disparue
depuis longtemps et vieille de plusieurs éons. Il surnomme cet
ancien royaume le « Calice d’une grande et ancienne malice ». Haarlock
signale cette zone dans la Cartographia Universalis comme
« riche en âmes, butin, trésors et choses qu’il serait mieux de laisser
reposer ». Il ajoute que cette région pourrait être annexée à l’Imperium
mais seulement au prix « d’une grande effusion de sang ».

133.M37 Fondation du monde de Sinophia
Accordée en fief personnel à la libre-marchande Teresa Sinos
à la fin de ses voyages, la planète est située au-delà des limites
du secteur Scarus. Elle devient rapidement un relais pour les
expéditions se dirigeant vers l’étendue de Calyx et les étoiles
du Halo.

Entre M37 et M39 L ’Âge du Butin
Les histoires de richesses, d’artefacts xenos et de mondes
propices à la vie circulant autour de l’étendue de Calyx finissent
par attirer de nombreux capitaines indépendants, libresmarchands
et renégats issus des régions proches des secteurs
Scarus et Ixaniad. De plus sombres récits évoquent surtout des
empires inhumains, d’horribles xenos « dévoreurs d’esprit », de
sauvages cultistes du Warp qui furent autrefois des hommes,
ainsi que les sombres périls illimités de « l’abysse d’Ha’az’Roth »
ou encore la sinistre étoile noire dont l’apparition est présage
de désastres. Néanmoins, assez de butin afflue pour qu’un
courant stable d’aventuriers, bandits et explorateurs entre dans
l’étendue… Nombreux sont ceux qui ne revinrent jamais.

290 – 299.M38 LA CROISADE D’ALTID

Milieu M38 La Colonisation de Meritates
Des familles isolationnistes « de gens de l’espace » fuyant les
persécutions d’une guerre dynastique dans le secteur Ixaniad,
colonisent l’amas de Meritates dans la zone stellaire morte séparant
les abysses de leur ancien foyer. Avec le temps, leurs rangs
s’accroissent de renégats humains et des pires hors-la-loi, constituant
les clans de Méritech.

038.M39 LES LUNES D’YMGARL SONT PURGÉES
DE LA PRÉSENCE GENESTEALER


322.M39 Début de la croisade d’Angevin
Le prétorien Golgenna Angevin, un puissant noble issu de la
cour de Terra est élevé au rang de seigneur militant et reçoit
l’ordre des Hauts Seigneurs de mener une croisade afin de
libérer et de se rendre maître de la zone d’espace désigné comme
l’étendue de Calyx. Les forces de sa croisade, issues principalement
du segmentum Solar, étaient fortes de plus de 17 millions
d’hommes divisés en quatre groupes de bataille et une réserve
stratégique. Elles étaient renforcées par des éléments des légions
titaniques Venator et Magna, par des Astartes des chapitres des
Black Templars, des Tigers Argent, des Sons of Medusa et de
la Charnel Guard ainsi que par un déploiement naval significatif
des flottes de guerres Solar et Obscurus. Pendant ce temps,
des libres-marchands et des flottes d’explorations prenaient de
l’avance sur la force principale et identifiaient les cibles en se
livrant à une reconnaissance active de cette dangereuse région
spatiale. Au passage de la flotte de la croisade, des dizaines de
milliers de « pauvres combattants » rendus frénétiques par les
sermons de l’Ecclésiarchie vinrent se joindre aux innombrables
opportunistes, parasites et transports logistiques. Utilisant le
monde frontière bien établi de Sinophia comme poste relais et
base avancée, la poussée principale de la croisade fut dirigée
comme un poing cuirassé vers le coeur de l’étendue de Calyx.
Elle progressa au travers de la Périphérie et lança un assaut sur
deux fronts en direction des régions englobant deux importants
systèmes dans lesquels les libres-marchands avaient depuis
longtemps établi des contacts avec des humains pro-impériaux :
Malfi et Solomon.

341 – 345.M39 L a moisson du courroux de l’Empereur
À l’issue de vingt ans de combats, après avoir établi deux puissants
bastions à l’intérieur de l’étendue de Calyx et avec leurs
domaines maintenant ancrés sur les mondes de Solomon et
Malfi grâce à la défaite de trois empires extra-terrestres et d’innombrables
autres forces hostiles, les croisés firent une pause
pour fortifier les mondes acquis avant que la phase suivante de
la conquête ne commence. La croisade fut donc renforcée par
un afflux de troupes fraîches envoyées par les Haut Seigneurs
en reconnaissance de ses succès (et des richesses provenant des
mondes conquis). Ces renforts étaient aussi accompagnés de
l’ordre de continuer de progresser. Agissant dans l’instant, les
forces de la croisade effectuèrent d’un seul coup la plus grande
série de conquêtes de tout le conflit. Les deux fronts d’assaut
issus des bastions parvinrent à s’emparer en l’espace de quatre
ans d’autant de mondes que ce qu’ils avaient conquis en deux
décades, formant ainsi le territoire qui serait plus tard connu sous
le nom de « quadrant de Golgenna » et que les chroniqueurs
désignèrent comme « la moisson du courroux de l’Empereur ». De
toute la longue série de victoires de cette campagne, l’une des
plus dignes d’éloges fut l’oeuvre du jeune général Drusus, qui
s’empara du monde en guerre d’Iocanthus en une seule semaine,
abattant ici une grande et sinistre tyrannie. La plus infâme fut
peut-être l’Exterminatus lancé contre le monde de Amun’an
Morrus dont la population mécanique autrefois humaine fut
jugée indigne d’exister. Tellement d’horreurs furent rencontrées
sur ce monde qu’après sa destruction son ancienne localisation
fut effacée de tous les enregistrements : il n’en subsista qu’une
sombre légende.

353 – 358.M39 L a consolidation de Golgenna
Avec la fin de ces première et seconde vastes opérations (et en
partie en raison de la lassitude des troupes après une trentaine
d’années de croisade), les forces d’Angevin consolidèrent leurs
positions sur plus de deux cents mondes capturés et escortèrent
l’arrivée de la première vague de colonisation impériale dans les
zones qu’elles contrôlaient. Durant cette période de paix relative,
plusieurs régiments qui avaient récolté une grande gloire
durant les guerres (comme les centurions brontiens) se virent
donner le droit de coloniser leur propre planète. Dans le même
temps, plusieurs des forces rattachées (comme les Astartes) quittèrent
le service de la croisade pour être remplacées par d’autres.

359.M39 O uverture du second front de la croisade
La troisième grande poussée de la croisade débuta quand un
groupe d’armées fraîchement levé dans les mondes centraux du
segmentum Obscurus, placé sous le commandement du haut
amiral Vaakkon, ouvrit un second front. Ces armées envahirent
le coeur de l’étendue de Calyx avec pour but de faire la jonction
avec les propres forces d’Angevin qui avançaient depuis
Golgenna pour les rejoindre. Cette phase de la campagne fut
désastreuse : les pires conditions de navigation warp et une
série de calamités et de revers entourèrent le conflit. Et quand
les flottes se rencontrèrent finalement en 363.M39 à Orendel,
les pertes impériales des quatre dernières années approchaient
celles de la totalité des trois premières décennies de la croisade.
Angevin donna l’ordre que le monde d’Orendel soit transformé
en sanctuaire en l’honneur des soldats tombés puis il ordonna
la retraite. Certains disent que c’est un homme à la volonté et à
la résolution brisée qui retourna vers le quadrant de Golgenna.
Il délégua le commandement de ses armées à ses plus anciens
généraux et amiraux avec un succès mitigé. Sans ligne d’autorité
claire, le factionnalisme et les rivalités commencèrent à apparaître
dans leurs rangs.

363 – 369.M39 L es années noires
Avec l’élan de la croisade paralysé, ses domaines commencèrent
à tomber sous les attaques soutenues et répétées venues
de l’extérieur : l’assaut d’une Waaagh d’orks et les privations
dues aux raids de corsaires xenos prirent les vies de millions
de personnes. Signes et présages étaient partout : un brûlant feu
noir fut observé dans les cieux de Loss dans les jours qui précédèrent
la perte de tout contact avec cette colonie prospère. Les
épaves d’une flotte complète de renfort akuriens furent découvertes
par une patrouille opérant sur les franges de la région de
Ha’az’Roth et la peste décima les planètes proches de Malfi.
Les rébellions et les activités des cultes augmentèrent, au point
de menacer des mondes que l’on pensait pourtant stables. Des
assassins parvinrent même à prendre la vie de l’archi-confesseur
Melcher El, le chef spirituel de la croisade. Les rivalités entre
généraux et commandants impériaux s’envenimèrent et devinrent
de véritables conflits. Trahisons et méfiance détériorèrent
encore un peu plus la situation et pour la première fois, les gains
de la croisade commençaient à être perdus. Les forces impériales
se repliaient de plus en plus, accaparées par la défense du
nouveau royaume alors que dans le même temps le moral s’effondrait
et la discorde régnait dans les rangs. Seules les flottes
des libres-marchands Sibylline Haarlock et Ludd Sabrehagen
procuraient un redéploiement rapide à l’audacieuse et brillante
contre-attaque du groupe d’armées du général Drusus (engagé
contre la xenorace d’idolâtres du Warp connue sous le nom de
Yu’vath et leurs alliés humains dégénérés). Cette manoeuvre
permit d’éviter que la région de Malfi ne s’effondre et ne laisse
le reste des conquêtes de la croisade largement vulnérable
à un assaut. Drusus fut acclamé comme un sauveur mais de
nombreuses puissantes personnalités le virent plutôt comme un
dangereux belliciste et un usurpateur en puissance.

367.M39 L a transfiguration de Drusus
Selon certaines sources, trahi par les agents de ses rivaux parmi
les généraux d’Angevin, Drusus fut attaqué par un assassin alors
qu’il était en train de rallier ses forces désemparées sur Maccabeus
Quintus. Il fut apparemment tué mais se releva, un événement
qui fut perçu par beaucoup comme un véritable miracle et
une marque claire de la faveur de l’Empereur. Le culte impérial de
Drusus commença à fleurir dans son ombre, le révérant comme
un saint vivant, tandis que de mystérieuses agences (certains
insistent sur l’Ordo Malleus de l’Inquisition) lui apportaient leur
aide dans la persécution des Yu’vath et de leurs alliés (lesquels
incluaient des traîtres issus des propres rangs de l’Imperium).
Pratiquement par la seule force de sa personnalité et avec le
soutien tacite d’une large partie des puissances impériales, il
rallia à sa propre bannière le plus gros des forces de la croisade
(obtenant même l’implication d’une force non négligeable d’Astartes
du chapitre des Iron Hands). Ainsi renforcées, les forces
de la croisade d’Angevin, menées par Drusus, commencèrent la
quatrième et grande phase finale des conquêtes. Il détruisit les
puissances qui contrôlaient ce qui serait plus tard connu comme
les marches de Drusus en son honneur et il ajouta de nombreux
mondes en friches à la domination de l’Imperium.

370 – 610M39 L a Grande Fondation
Des expéditions coloniales de masse venues des mondes surpeuplés
du lointain segmentum Solar (et des secteurs troublés de Mandragora
et de Géhenna) parviennent dans le jeune secteur Calixis, ce
qui provoque un grand influx de population dans la région.

372.M39 L a mort d’Angevin
Golgenna Angevin meurt dans son palais sur Quaddis. La cause
officielle est une mort naturelle mais la rumeur met le déclin
de sa santé sur le compte d’abus peu compatibles avec son âge
avancé. Des histoires plus sombres persistent à vouloir impliquer
l’Officio Assassinorum dans une punition due à sa faillite finale.
Drusus est nommé seigneur militant à sa place par une large
acclamation (avec le double soutient du Departmento Munitorum
et de l’Inquisition). Dès que la période de deuil officielle
pour Angevin fut achevée, Drusus commença à réorganiser
les forces militaires régionales pour mener une contre-attaque
finale dans les régions de la nébuleuse d’Adrantis et les forteresses
restantes des mondes infernaux des Yu’vath.

380.M39 L ’accord des Lathès
En reconnaissance de leur inestimable assistance et de leurs
lourdes pertes dans la purification de la corruption des Adrantis
ainsi que pour les services rendus à la croisade au long des
décades précédentes, Drusus accorde à l’Adeptus Mechanicus
le système des Lathès comme domaine exclusif à perpétuité.
Il ratifie de même leurs prétentions sur de nombreux autres
mondes et leur accorde des droits de libre passage entre les
étoiles conquises par la croisade. Par cet acte légal, les seigneurs
de Mars grandissent en pouvoir dans le secteur récemment
promu, ce qui rejaillit sur la propre bannière de Drusus.

384.M39 L a croisade d’Angevin se termine
officiellement avec la naissance du
secteur Calixis
Avec la défaite finale des xenos Yu’vath et des Enfants du Tourment
puis l’Exterminatus de leurs mondes natals, ce fut la fin
de la dernière résistance organisée et sérieuse à l’encontre de la
domination de l’Imperium dans le secteur Calixis. On déclara
enfin l’achèvement de la croisade. Drusus installé de plein
droit, reçut sous les acclamations le titre d’Écuyer Primaris
des Hauts Seigneurs de Terra en tant que premier seigneur du
secteur Calixis. Parmi ses premières décisions se trouvent la
confirmation du choix de Scintilla comme capitale du secteur,
la ratification de la grande charte des capitaines de vaisseaux
marchands et celle des pouvoirs commerciaux qui soutinrent
la croisade, faisant du commerce et de la production l’élément
clef de ce qui donnera naissance aux grandes familles chartistes
et aux premières grandes maisons. Parmi ses autres réussites,
on compte la création d’un colossal ensemble de lois, le
Corpus Presidium Calixis, et l’instauration du saint synode Calixis
à Tarsus sur Scintilla. Cependant, la pacification complète du
secteur nécessita encore bien du sang et des ressources pendant
encore plus de trois cents ans.

417.M39 L a mort de Drusus
À la mort du premier et du plus célèbre seigneur du secteur
Calixis, son ancien aide de camp (et parent éloigné du défunt
Angevin), le maréchal Corin Shultus, lui succède. Le lieu du
dernier repos de la dépouille mortelle de Drusus demeure un
secret. Cependant, certaines rumeurs relatent qu’il aurait été
ramené au lieu de sa « première mort » sur Maccabeus Quintus
pour y être inhumé. Une profusion de lamentations et d’agitations
accompagna la nouvelle de sa mort et le secteur entier fut
en deuil durant sept ans.

502.M39 L a béatification de saint Drusus
Après quasiment un siècle de délibération, le synode général de
la Sainte Terra confirme la canonisation de Drusus, dont le culte
et le dogme se sont déjà répandus dans tout le secteur Calixis
jusqu’à devenir une des croyances dominantes dans le Crédo
impérial local.

550-760.M39 L a guerre de l’hybris
Le monde indépendant de Sinophia s’engage dans une guerre
commerciale masquée contre les puissances marchandes florissantes
du secteur Calixis et est vaincu. Aussi, dans les années
qui suivent, une grande partie de sa population le quitte pour
rejoindre le secteur lui-même. Ses ruches se vident progressivement
et Sinophia n’est bientôt plus qu’un vague souvenir de
gloire et de majesté dans les mémoires. La planète passe nominativement
sous le contrôle du seigneur du secteur Calixis,
condamnée à une longue et lente agonie économique.

989.M39 LA CROISADE DONIENNE

123.M40 L a triple malédiction
Deux stations d’observation et une importante force d’intervention
de la flotte de guerre Calixis, menée par le croiseur
lourd Fire of Heaven, sont détruites en l’espace d’un an par des
assaillants inconnus sur la bordure extérieure de l’abysse d’Hazeroth.
Ces événements forcent la flotte à un repli, réduisant
ainsi les limites de la frontière du secteur et empêchant toute
expansion militaire dans la région. Le seul indice sur ce qui se
passa réellement fut retrouvé gravé dans la paroi étanche de
l’épave de l’appareil sentinelle-17, sur lequel on pouvait lire,
« Les vers qui marchent sont venus pour nous tous ».

387-401.M40 LA CROISADE MACHARIENNE

552-570.M40 L a Blanche Douleur
Les pirates eldars, connus ensuite sous le nom de la cabale de la
« Blanche Douleur », ravagent une zone de l’espace connu sous
le nom de Périphérie en effectuant une série d’incursions dévastatrices.
Les pirates, ainsi que la menace qu’ils représentent, sont
finalement mis en déroute et détruits par une force combinée
d’éléments de la flotte de guerre Calixis, d’explorateurs et de
libres-marchands (soutenus, selon les bruits qui courent, par
des navires xenos inconnus) sous le commandement général du
libre-marchand Kobras Aquairre. Le tournant du conflit à lieu
quand le vaisseau amiral d’Aquairre, The Son of Seth, éperonne
et aborde avec succès le bâtiment amiral eldar Altar of Torment.
Kobras lui-même abat le voïvode lors d’un duel.

709.M40 L a perte de Tanis
Le monde-ruche prospère de Tanis et le reste de son système,
bastion extérieur de l’autorité du secteur Calixis dans la région
de Hazeroth, sont touchés par un phénomène inexpliqué qui
prend la forme d’un noir et malveillant « astre Tyran » n’exsudant
que destruction, folie et mort. En quelques semaines, le système
de Tanis est ravagé, ce qui engendre la mort ou la disparition
de plus de deux milliards d’individus. Les seuls survivants sont
retrouvés sur la lune agricole nommée la Chute de sainte Astrid,
qui est elle-même en grande partie détruite. « L’incident Tanis »
est dissimulé avec toute l’autorité de l’Inquisition et le sujet ne
doit plus être abordé sous peine de mort. Les archives civiles
sont arrangées de telle façon que Tanis n’ait jamais existé dans
les données publiques. Cet événement, pris dans une longue
et irrégulière accumulation de sombres mystères accompagnée
de la montée en puissance de sinistres prophéties, mène à la
création de l’incarnation actuelle de la cabale tyranienne. Son
rôle est d’étudier la question et de prendre les mesures nécessaires
pour lutter contre ce qui désormais est classifié comme le
phénomène de l’Hereticus Tenebræ.

738.M40 LA 26e (ET DERNIÈRE EN DATE)
FONDATION SPACE MARINE


738-741.M40 L a guerre du cuivre
Les mondes-ruches de l’amas de Gelmiro se révoltent, dirigés
par un charismatique personnage appelé « l’empereur de Cuivre ».
Rapidement, ils s’abaissent à vénérer les Puissances de la Ruine.
Issus de planètes fortement militarisées, les renégats arment
et soutiennent les rebelles des mondes voisins et une fois la
riposte impériale lancée, révèlent leurs obscurs soutiens venant
de l’OEil de la Terreur. La « guerre du cuivre » est aussi brève que
sanglante, impliquant des forces originaires de tout le secteur et
nécessitant l’intervention de l’Adeptus Astartes et des titans de la
Legio Venator. Ce conflit a transformé les mondes prospères de
Gelmiro en tas de ruines classifiés depuis lors comme mondes en
guerre, repaires de mutants et de rebelles meurtriers. Alors que
le règne de l’empereur de Cuivre s’est achevé depuis longtemps,
le système est toujours à ce jour un no man’s land évité de tous.

740-745.M40 LA SECONDE CROISADE DE VORTIGERN

098.M40 L a colonisation de Mara
L’ancien monde de glace, Mara, dans l’abysse d’Hazeroth, est
colonisé. Des mineurs en explorent les profondeurs glaciales à
la recherche d’éléments rares et uniques.

103.M41 L a naissance de l’ateanisme
L’archihérétique Julius Ateanos crée « accidentellement » la
Transformée d’Eris, une hérésie qui coûtera nombre d’âmes et de
vies tout au long des années qui suivirent.

126.M41 L a sombre hérésie
Avec la création du Propheticum Hereticus Tenebræ, la cabale
tyranienne commence à rassembler en un seul ouvrage tout le
savoir obscur réuni à partir de différentes sources, études de cas
et prédictions. Il est ensuite mis à l’abri dans les profondeurs
du bastion Serpentis. Bien des rumeurs affirment que ce n’est
qu’une version améliorée d’un ouvrage d’origine inconnu bien
plus ancien. Ces insinuations perturbent encore aujourd’hui le
repos de nombreux grands esprits.

143-160.M41 LA GUERRE GOTHIQUE

191.M41 M ara se retrouve isolée
Tous les contacts avec la colonie de Mara se perdent dans des
perturbations warp qui se mettent à troubler la zone. Les expéditions
qui suivent ne trouvent nulles traces des anciens habitants.

211-226.M41 les guerres de Méritech
Les clans de l’amas de Meritates font sécession de l’Imperium,
ralliant de nombreuses factions renégates à leur cause,
lançant toujours plus d’incursions dans le secteur et provoquant
l’anarchie et la division au travers de celui-ci. Les guerres, à leur
apogée, mirent au jour une grande menace pour la stabilité du
secteur et menacèrent de tourner au conflit frontalier avec le
proche secteur Ixaniad. Grâce à la prise de pouvoir de Myram
Harvala en tant que gouverneur sectoriel, les clans de Méritech
sont écrasés et les mondes de l’amas privés de toute vie. Par la
suite il a été prouvé que le conflit était dû à une conspiration
technohérétique des Logomanciens.

385.M41 L es dix-sept saintes martyres
Une petite force de l’Adeptus Sororitas se sacrifie courageusement
pour défendre la lune agricole de Gallowglass dans le
système de Malfi des déprédations d’un culte de la corruption.
Elles y meurent toutes en éliminant un démon incarné d’une
grande puissance. Un sanctuaire permanent est érigé en leur
honneur pour commémorer ce grand sacrifice.

389.M41 L ’apparition de l’astre Tyran
Suite à l’apparition de l’astre Tyran, la colonie minière d’Asteroth
dans les marches de Drusus plonge dans une révolte hérétique
accompagnée de nombreuses vagues de suicides collectifs.
La colonie est totalement détruite et les survivants fuient vers
le système proche de Locura, où ils répandent la discorde et
l’agitation jusqu’à l’arrivée d’une force mêlant l’Inquisition et
l’Arbites qui se charge de purifier les réfugiés.

410-412.M41 L e premier siège de Vaxanide
Le système de Vaxanide est assiégé par une flotte de pillards
orks. Les forces xenos prennent d’assaut la planète et ses citésruches
mais sont rapidement repoussées. Les orks sont finalement
chassés par la flotte de guerre Calixis, mais une partie non
négligeable de leurs troupes atterrit néanmoins sur le monde de
Ganf Magna.

428-430.M41 L a chute du consortium tellurien
La puissance commerciale dominatrice appelée consortium
tellurien se révèle n’être qu’une façade du culte maléfique de la
confrérie de la Noirceur cornue. L’étendue de sa puissance et du
niveau d’infiltration de ses membres, même au sein de la cour de
la Lumière est telle, que plutôt que de risquer une guerre civile
et proclamer officiellement une épuration, les ordos Calixis
préfèrent déclarer une guerre de l’ombre contre la confrérie.
Elle dura plus de trois ans et impliqua ce qui fut certainement
le plus grand emploi d’agents de l’Officio Assassinorum et de
Chevaliers Gris de toute l’histoire du secteur. La surmultiplication
des épurations et le climat de suspicion qui s’ensuivit eurent
pour conséquence indésirable un affaiblissement dramatique du
gouvernement central du secteur qui perdura longtemps avec
des effets dommageables dans les siècles suivants.

428-479.M41 L e règne de la terreur sur Malfi
L’ascension de la maison Koba sur Malfi eu pour conséquence
l’arrivée au pouvoir du régime le plus tyrannique et brutal de
l’histoire du secteur Calixis, ce qui répandit le spectre d’une
guerre civile de succession à travers le secteur. Menaçant un
temps d’arracher la gouvernance du secteur des mains de la
désormais chétive cour de la Lumière de Scintilla par l’assassinat
et par la ruse, la maison Koba chuta à cause de la trahison
de l’un des siens. Le pouvoir devenu vacant, il s’ensuivit une
période de troubles de vingt ans, marquée par des guerres et
des complots entre les maisons de Malfi, qui ne prit fin qu’avec
l’apparition d’une menace plus importante…

444. M41 LA PREMIÈRE GUERRE POUR AR MAGEDDON

499.M41 L e Solstice sanglant sur Malfi
L’ascension du puissant culte des Pèlerins de Hayte met fin aux
divisions internes régnant sur Malfi au prix de la quasi-annihilation
de ce puissant monde. Les Pèlerins, même vaincus, ne
sont pas détruits et continuent d’être les bêtes noires du secteur
Calixis. Jusqu’à nos jours, ils restent la source tragique de très
nombreuses atrocités.

503.M41 L ’apparition de l’astre Tyran
Le monde de Snowden subit la visite de l’astre Tyran. S’ensuivent
vingt jours d’émeutes puis une grande famine qui décime
la population.

507.M41 L e second siège de Vaxanide
Une seconde force d’invasion ork regroupée autour d’un Space
Hulk nommé Pinnacle of Savagery attaque le système. Bien
que cette armada soit considérablement plus importante que
la première, elle est promptement interceptée par la flotte de
guerre Calixis et ses alliés. Un bombardement massif pulvérise
le Hulk avant qu’il n’approche le monde ruche. Cependant,
quelques troupes orks parviennent à se frayer un chemin vers la
planète, ce qui entraîne de féroces combats.

560.M41 L a corporation DeVayne
Le mandat des saints ordos est retiré à la fraternité DeVayne par
le synode Calixis du fait de l’aspect profane du groupement et
de ses turpitudes morales croissantes. Contrainte à se reconstruire
lentement en une nouvelle entité connue sous le nom de
corporation DeVayne, l’ancienne fraternité devient l’une des
plus puissantes et rigoureuse force commerciale du secteur.

609.M41 L e rétablissement de la cour de la Lumière
Lors de son entrée officielle en fonction, le seigneur de secteur
Marhanus Sult, surnommé par beaucoup « le grand conciliateur »,
rétablit une grande partie des pouvoirs et du prestige de la cour
de la Lumière. Il réussit à récupérer l’autorité exécutive qui avait
lentement échoué au fil des ans entre les mains des grandes
maisons. Sult reprend également la maîtrise des forces armées et
entreprend des réformes agressives en rapport avec la gouvernance
de la ruche Sibellus.

623.M41 L ’incursion de la Goulette
L’avant-poste minier de la Goulette sur Tanstar 88 se révèle être
secrètement dominé par des cryptos.

689.M41 LA CROISADE DE CORINTH

703.M41 L a disparition d’Haarlock
Le libre-marchand Erasmus Haarlock, connu pour être le plus jeune
de sa lignée, disparaît après avoir terminé l’extermination complète
de sa parenté, devenant ainsi le seul survivant de son clan.

724.M41 L ’épidémie du Roc de Sutter
La colonie minière de l’astéroïde du Roc de Sutter devient la
première localisation confirmée de ce qui sera appelé la souche
virale Fydae. Le fléau se répandit à toute vitesse et les morts
se relevèrent, ce qui conduisit à la perte de 120 000 colons en
seulement quelques heures. Ce virus est une contagion warp liée
au culte démoniaque répugnant connu sous le nom des Savants
de l’Infamie.

731.M41 L ’ascension de Marius Hax
Homme à la poigne de fer, Marius Hax devient le seigneur
du secteur Calixis après avoir efficacement officié en tant que
pouvoir derrière le trône au cours des dernières décennies du
règne de son parent âgé Marhanus Sult. Subtil, intelligent et
impitoyable, il est capable de bâtir sur les réussites de son prédécesseur.
Hax est indubitablement le dirigeant le plus puissant
que le secteur ait connu depuis plusieurs siècles.

740.M41 L ’épuration des Machenko
Une partie importante de la grande dynastie de la maison
Machenko se trouve être corrompue et est soumise à une épuration
inquisitoriale. Ne conservant d’eux-mêmes que l’ombre meurtrie
de leur grandeur passée, par la suite agressés et persécutés par les
maisons rivales, les Machenko survivent cependant et passent les
décennies suivantes à lentement reconstruire leur influence.

742.M41 LA CROISADE DU GOLFE DE DAMOCLÈS

742.M41 L e modus operandi révélé
La cabale tyranienne identifie de manière définitive « le modus
operandi calixien » comme revenant au moins tous les onze
siècles.

742.M41 A pparition de l’astre Tyran
Aperçu par des bâtiments d’exploration dans la zone du monde
mort de Vigil.

742-770.M41 L a technohérésie malygrisienne
L’archimagos explorator militant, Umbra Malygris, devient un
renégat à la suite d’une grave opposition avec le haut fabricator
des Lathès. Il emmène dans son sillage des centaines d’adeptes
et de suivants ce qui menace de provoquer un schisme dogmatique
au sein du culte de la Machine à travers tout le secteur.
Poursuivi de toutes parts, Malygris devient de plus en plus fou
mais refuse de fuir la région, préférant se dissimuler dans les
ombres et développer un cercle de sympathisants et de traîtres
pour l’aider dans sa tâche. Le renégat déchaîne apparemment
au hasard des horreurs blasphématoires ou des armes interdites
dans le but d’avancer dans ses recherches ou de se venger de
ses ennemis. Ses troupes attaquent et pillent des installations de
l’Adeptus Mechanicus, des bases d’explorations et même des
groupes technohérétiques rivaux dans l’espoir de s’emparer de
leurs secrets. Finalement, il est éliminé par le dragon secutarii du
Mechanicus. Cependant, le savoir malygrisien existe encore de
nos jours et continue d’harceler le culte de l’Omnimessie.

743.M41 L a station des glaces de Mara
Un avant-poste minier pénitentiaire est établi sur le monde
glacial de Mara dans l’abysse d’Hazeroth.

745.M41 LA PREMIÈRE GUERRE TYRANNIQUE
COMMENCE


748.M41 A pparition de l’astre Tyran
Des fléaux et une folie contagieuse saisit le monde sauvage
d’Endrite.

755.M41 LA CROISADE DES MONDES DE SABBAT
COMMENCE


768.M41 M ara est abandonnée
La colonie minière de Mara est abandonnée dans un déluge de
pertes humaines. Toute la région spatiale qui l’entoure est mise
en quarantaine par édit inquisitorial.

777.M41 L a trahison de Nephtys
L’inquisitrice Erya Nephtys, autrefois la plus prometteuse de
sa génération, devient renégate et massacre un nombre important
de ses pairs au sein même du palais du Tricorne sur Scintilla.
Comme la plus odieuse des traîtresses, elle attaque de
nombreuses autres installations impériales et laisse derrière elle
un sillage sanglant, entraînant tout les ordos Calixis dans une
traque à l’échelle du secteur. Nephtys est tuée une troisième et
dernière fois de la main du répurgateur Rykehuss et ses cendres
sont placées dans un tombeau scellé pour s’assurer qu’elle soit
mise hors d’état de nuire une bonne fois pour toutes.

784.M41 L a croisade Margin est lancée
Sous le saint sceau du synode Obscurus, et prenant pour cible
une région éloignée des frontières du secteur Calixis, une
croisade est lancée en direction de la région de Margin, pardelà
la lumière de l’Astronomican vers le nord galactique. Le
secteur Calixis est mis à contribution pour fournir des troupes
et du matériel afin de soutenir l’effort de guerre, ce qu’il fait de
mauvaise grâce. Trente ans plus tard, la croisade semble toujours
aussi péniblement sanglante.

792.M41 L e culte des Lames astrales est dé claré
hérétique
Longtemps toléré, il devient certain que cet ancien culte séculaire de
la mort suivit par les hors-monde est impliqué dans une association
avec des forces obscures. Il est déclaré hérétique par les saints ordos.

799.M41 L a damnation de l’Ardent Seeker
Un vaisseau missionnaire, l’Ardent Seeker, est ravagé par un Faux
Prophète des Pèlerins de Hayte sur la route du monde-chapelle
de Maccabeus Quintus. Sept mille âmes valeureuses périssent
d’une façon si horrible qu’aucune personne saine d’esprit ne
peut se le représenter.

807.M41 A pparition de l’astre Tyran
Domaine Zillman subit le châtiment de l’astre Tyran.

807.M41 L ’insurrection de Tranch
Un soulèvement de mutants dans les bas-fonds du monderuche
de Tranch vire en une insurrection planétaire qui décapite
la classe dirigeante, les brutaux Oligarques de Tranch. Les
mutants, réunis en une faction baptisée « la Foule livide », sont
menés par une cabale de puissantes et terrifiantes sorcières et
de psykers mutants connus sous le nom de Conseil des Voilés.
Tandis que la nouvelle du succès d’un soulèvement s’étend
comme un incendie de forêt, un vent de révolte souffle sur les
autres mondes et excite les mécontents. Marius Hax, le seigneur
du secteur, prend conscience du danger grandissant pour l’ordre
impérial et proclame une contre-attaque de masse dans le but
d’écraser la rébellion sur ce monde martyr. Tandis que l’Ordo
Hereticus lançait l’opération Bellérophon pour décapiter les
forces mutantes et ainsi se débarrasser du Conseil des Voilés, la
destruction de la Foule livide se fit au prix de l’anéantissement
de la majeure partie de Tranch et d’un colossal coût en vies
humaines. Malgré cela, de nombreuses factions réussirent à se
disperser hors-monde, tandis que des sympathisants propagent
partout l’insurrection au nom de la Foule livide. Bien que la
guerre soit officiellement terminée, la pacification de Tranch
est encore en cours, précipitant de nombreux soldats dans un
sanglant baptême du feu.

808.M41 L a danse de la mort du Kalf
L’activité d’un culte mystérieux sur Kalf mène à un conflit d’opinion
entre différentes factions inquisitoriales, ce qui aboutit à
un carnage ainsi qu’à une certaine rancoeur au sein des ordos
Calixis.

810.M41 L e désastre du Vervilix
Après avoir subi de sérieuses avaries durant son transit, le transporteur
de troupes lourd Vervilix, effectue un atterrissage d’urgence
sur le monde glacial interdit de Mara. De lourdes pertes
s’ensuivent et les quelques survivants restants sont placés sous
bonne garde par l’Inquisition.

811.M41 LA CROISA DE DE LA BARR IÈRE D’ÉTOILES

811.M41 L es caves rouges de Luggnum
Une petite force d’intervention de l’Adeptus Arbites, recherchant
des preuves de corruption politique, de meurtres et de
vol de dîme sur le monde minier de Luggnum, se retrouve à
la place confrontée aux horreurs perpétrées par l’archihérétique
recherchée Myrchella Sinderfell. En conséquence, l’Inquisition
s’en mêle et débute une chasse aux sorcières planétaire de deux
ans afin d’extirper de ce monde les éléments récidivistes.

812.M41 L a disparition de l’inquisiteur Layvan
L’inquisiteur et toute sa suite d’acolytes disparaissent sur Fenk
durant une enquête sur des rumeurs de conspirations xenos.
Vraisemblablement liées avec l’organisation transsectorielle
connue sous le nom de « Maison de la Bête », ces disparitions
poussent l’Ordo Xenos à en placer la totalité sous surveillance
et à ordonner une enquête discrète sur son mystérieux maître,
Solkarn Senk.

815.M41 Date actuelle
Revenir en haut Aller en bas
 
Chronologie dark heresy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» petit hors CDA pré heresy
» projet DARK DOG MOTO TOUR 2010
» DUCATI MONSTER 900IE DARK
» Départ du Dark Dog Tour
» le dark dog tour en solo... (par MJ!)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Joueurs de Chimeres :: ARCHIVES :: Archives - Jeux & parties :: DARK HERESY-
Sauter vers: