Forum des Joueurs de Chimeres

Forum de l'association Les Joueurs de Chimeres
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
LES JOUEURS DE CHIMÈRES, JOUER EN TOUTE CONVIVIALITÉ

Partagez | 
 

 Les petits problèmes des Immortels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Soussounet
Monstre errant
avatar

Nombre de messages : 936
Date d'inscription : 29/01/2005

MessageSujet: Les petits problèmes des Immortels   Dim 15 Aoû - 20:04

Incarnations



La Stase

Les premières sociétés secrètes, les Arcanes mineurs, ont pour but la destruction ou l'asservissement, des Immortels. L'Orichalque peut être forgé en armes puissantes ou en amulettes protectrices. La Stase est un artefact qui permet d'enfermer un Immortel pendant des siècles. Celui-ci doit attendre que les Champs magiques remplissent à nouveau sa Stase. Cela peut se produire par un bouleversement des courants élémentaires qui modifient leurs courses ou par l'aide d'un frère qui déplace l'immortel prisonnier vers une concentration naturelle de Ka.
Une Stase est composée d'un récipient et de Terres rares, les fragments résiduels de la rencontre entre le l'Orichalque et le Ka. L'initié qui fabrique l'artefact y fait aussi couler son sang afin que son Ka-Soleil se déverse au sein de celui-ci. A moins de dix mètres d'un Immortel, elle attire ce dernier et l'emprisonne. Si jamais une Stase est détruite, l'Immortel qui lui est lié est dissous, qu'il soit à l'intérieur de celui-ci ou non.

Lorsqu'ils les inventèrent, les humains ne se doutaient pas que les Immortels parviendraient à tirer parti de leur Stase et de la puissance magique qu'elles renferment. La Stase, véritable récipient de Ka-éléments, est utilisable par l'Immortel car un lien puissant les unit. Un être magique peut puiser des Ka-éléments dans la Stase pour se faciliter l'exercice des Sciences occultes.
De plus l'Alchimie, troisième Science occulte, s'appuie sur l'utilisation de la Stase. Placée au centre du laboratoire, elle forme le cœur et la base de cette Sapience.
Les immortels doivent tout de même faire attention. S'ils utilisent trop leur Stase, ils prennent le risque d'y être absorbés.



L'Ombre

Également appelé « Shouït » en Enochéen, l'Ombre est la démonstration du conflit qui sommeille entre un Nephilim et son simulacre. Ces Immortels, entités immatérielles, repoussent et confinent l'âme de leur hôte dans les plus lointains recoins de son cerveau. Il n'en reste pas moins que l'esprit du simulacre reste tapi, quelque part, attendant le moment opportun pour refaire surface. Et ceci peut se produire de façon inattendue.
L'Immortel imprudent, qui risque la vie de son simulacre ou qui fait appel de façon maladroite à ses connaissance, est menacé par un Shouït. L'âme de l'hôte réagit alors soit par instinct de survie, soit profite du relâchement de l'Immortel pour reprendre son corps. Cela peut durer de quelques secondes à plusieurs mois, un instant dans la vie d'un Immortel, mais qui peut avoir de sérieuses conséquences. Qui sait ce que fera l'hôte pendant ce laps de temps ?
Durant cet accès de conscience du simulacre, cette révolte, l'Immortel ne peut rien faire d'autre qu'attendre. Le simulacre, quant à lui, réveillé, émergeant d'un long et étrange rêve qui a pu durer des années, est fort étonné de constater où il se trouve. Il prend alors conscience de la présence de « son » immortel et ressent son vécu de ma nière fugitive, comme le souvenir d'un rêve qui ne lui appartient pas. Au bout d'un moment, le Nephilim reprend le contrôle du corps.
L'Ombre n'est pas une expérience sans danger. Beaucoup de simulacres se suicident si le Shouït s'éternise.
Il existe une société secrète de Nephilim qui passent leur existence en sommeil, en Ombre, et cela dès leur incarnation. Ainsi, leur simulacre ne se rend pas compte de la « possession ». Ces immortels sont les Pendus.


Orichalque et Homoncule


L'Orichalque, d'une façon générale est l'arme de prédilection des Arcanes mineurs. Blessant les Nephilim – même si ces derniers sont plus familiers avec le métal honni – au plus prfond d'eux-mêmes, il reste néanmoins de peu d'utilité sur les Selenim. Capables de travailler ce métal, les initiés des sociètés secrètes en font des armes, des talismans de protection ou bien encore l'utilisent afin de créeer des homoncules ou des Stases. De Tous les dangers qui menacent l'intégrité du Nephilim, il s'agit sans aucun doute du plus effrayant et du plus imparable.
Devenir un homoncule est le sort le plus cruel qui attend un Immortel, car c'est une forme d'esclavage d'une cruauté absolue. Les sociètés secrètes humaines dont le but est d'asservir la volonté d'un être magique, ont mis au point un rituel magique au terme duquel quconque peut réaliser une prison dans laquelle il peut enfermer un Immortel. Il s'agit en général d'un récipient transparent afin que l'initié soit en contact avec son esclave magique. Au fond de cet objet, on trouve le résidu d'un contact entre de l'Orichalque et le Ka (des Terres Rares), des éléments corporels (viscères, doigts, etc.) de quiconque, et du sang de celui qui exécute le rituel. L'ensemble aliène et lie l'essence occulte du prisonnier au possesseur de l'homoncule, ce qui permet à celui-ci d'utiliser les Sciences occultes de l'Immortel.
Au coeur d'un homoncule, le Métamorphe se transforme et devient une petite créature difforme revenue à un stade élémentaire.
Revenir en haut Aller en bas
Soussounet
Monstre errant
avatar

Nombre de messages : 936
Date d'inscription : 29/01/2005

MessageSujet: Re: Les petits problèmes des Immortels   Dim 15 Aoû - 20:11

Altérations



Les DraKaon


Au cœur de l'Atlantide, des Kaïm furent tentés de se muer en une créature d'une incommensurable puissance, dont le pouvoir réunirait les cinq Éléments. Des expériences qu'ils menèrent surgirent une nouvelle espèce magique, des monstres à l'allure repoussante, les DraKaon. Bien des Kaïm furent effrayés par ces créatures et tentèrent de les terrasser... En vain. Dotés d'immenses pouvoirs, ces êtres se souviennent de la réaction de leurs frères atlantes, et ils sont de nos jours les ennemis les plus insidieux et les plus haineux des Immortels.
Le pouvoir d'un DraKaon se manifeste par une aura, une influence qu'il étend sur des zones géographiques importantes, appelé le Souffle. Durant son existence, un DraKaon traverse des périodes de sommeil et d'éveil. Son souffle est d'autant plus puissant et étendu qu'il est proche de l'éveil. Au cœur de cette région, les phénomènes de draconisation, c'est-à-dire de déséquilibre du Pentacle, sont plus fréquents. De nombreux effets-Dragon agressifs et puissants se développent dans une telle zone.
Les humains sont sensibles à cette influence. Ils développent souvent des cultes autour de ces êtres magiques car ils les identifient à des divinités sanguinaires, cruels ou colériques. Le Souffle engendre une tension, un climat étrange qui influence le comportement des habitants.
Avoir un ennemi DraKaon implique d'être poursuivi par de nombreux effets-dragon, d'être traqué par une entité millénaire immensément puissante.



Les Cruxim

Un Cruxim est un Nephilim dont le pentacle a été amputé d'un de ses Éléments. Les autres branches se sont alors réorganisées en une croix grecque afin de se stabiliser. Cette altération de l'essence magique de l'Immortel est une blessure violente qui bouleverse sa raison et le prive d'une part importante de sa Sapience, car un Cruxim ne peut plus lancer de sort en rapport avec son Élément manquant – l'Alchimie est évidemment l'exception à la règle.

Les raisons qui sont à l'origine de ce phénomène sont peu connues. On en dénombre tout de même quelques-unes :
• un incident magique ayant atteint directement un Ka-élément pour le détruire ;
• un sacrifice volontaire ou non, une ablation de l'un des Ka-éléments du Nephilim.

Les Cruxim sont les Nephilim les plus instables. Perdre plus d'un Ka-Élément conduit à la dissolution du Pentacle dans les Champs magiques – la mort des Nephilims.



La Narcose

La Narcose est le sort le moins enviable pour un Nephilim. Lors d'une réincarnation, l'essence magique de l'Immortel se retrouve au sein des Champs magiques qui lui ont donné naissance. Celui-ci doit alors trouver un corps pour l'accueillir. S'il n'en trouve pas, ou que son Pentacle ne trouve pas de courant élémentaire pour se diriger, l'Immortel se cristallise peu à peu – ce procédé est long et peut prendre des décennies. Au cours de cette lente paralysie, il est dans un état de faiblesse alarmant. Il perd peu à peu conscience pour se fondre au sein des Champs magiques et ne faire plus qu'un avec eux. La torpeur gagne l'Immortel. Celui-ci hantera désormais les Champs magiques jusqu'à sa dissolution.
Une Narcose peut être ressentie par les Immortels se trouvant à proximité – y compris lorsque celle-ci survint. Elle peut également être perçue par les mortels par l'intermédiaire des phénomènes étranges qu'elle engendre dans le monde profane. En effet, une zone géographique hantée par une Narcose voit naitre de nombreux effets-Dragon. La mémoire de l'Immortel peut contaminer la psyché des humains via les Champs magiques où il est fossilisé. La plupart du temps, les mortels affectés inventent des histoires terrifiantes pour matérialiser leurs angoisses face à cette situation – ce qui n'est pas sans déplaire aux Selenim!
Les rituels permettant d'extraire un Immortel des la Narcose sont rares et difficiles à mettre en place et à exécuter. De plus, ils sont peu connus.
Les Narcosés perdent toute envie d'être soignés et s'opposent parfois à ceux qui tentent de les aider.



Le Khaïba


Étrange dégénérescence du Pentacle, le Khaïba est une « maladie » extrêmement dangereuse pour les Nephilim. Le Khaïba apparaît lors d'un traumatisme magique qui modifie la relation entre les Ka et les Champs magiques en créant un déséquilibre.
Ce trouble a un développement lent et insidieux, que l'Immortel ne découvre que trop tard, lorsque les conséquences sont indiscutables. L'évolution du Khaïba connait trois étapes : l'infection, le Khaïba proprement dit et la dissolution.

• L'infection se produit donc au cours de tentatives magiques infructueuses ou bien d'évènements occultes qui frappent le Pentacle tel un poignard en Orichalque. Un jour, il arrive que le Khaïba se révèle et que l'immortel ne soit plus en mesure de s'en rendre compte. En effet, lorsqu'il dépasse le stade de l'infection, un Nephilim ne se rend plus compte de son état; il peut même croire qu'il a atteint l'Agartha.

• Lorsque le Khaïba se manifeste, il attaque l'essence de l'Immortel. Cette dégénérescence lui fait perdre sa faculté de maintenir sa stabilité au milieu des Champs magiques. Le simulacre subit alors une altération morphologique pour tendre vers la forme du Khaïba.

• Le stade terminal est celui de la dissolution, moment où l'Immortel n'est plus en mesure de maintenir son existence magique. Il se dissout alors dans les Champs magiques et disparaît.

Certains Nephilim « enkhaïbatés » se sont rassemblés en une société secrète suite à l'une des visions prophétiques d'Akhenaton. Ils suivent les enseignements du premier Khaïba connu, Shaïtan, dont le cas remonte à la Chute. Ce groupe vit en marge de la société des Immortels et beaucoup le redoutent.
Revenir en haut Aller en bas
Soussounet
Monstre errant
avatar

Nombre de messages : 936
Date d'inscription : 29/01/2005

MessageSujet: Re: Les petits problèmes des Immortels   Dim 15 Aoû - 20:13

Les Mésalliances



Le double basaltique

Bien avant la chute, les Kaïm tentaient toutes sortes d'expériences occultes. Ne se contentant pas toujours de parcourir les Champs magiques, certains échangeaient entre eux une partie de leur Ka. Il s'agissait d'une promesse d'amitié, d'une volonté de partager ses aventures ésotériques avec un autre Kaïm. En intégrant l'essence d'un autre être magique, un Kaïm pouvait ressentir ce que son compagnon ressentait. Ainsi, chaque émotion violente, chaque souffrance mais aussi chaque découverte et chaque passion étaient partagées par les deux doubles. D'une façon plus utile, un Kaïm pouvait ressentir différentes choses à travers ce que vivait son « double ».
Certains Nephilim et Selenim possèdent de tels « doubles ». Il semble que la présence de l'Orichalque sur la Terre affecte ces êtres. Les Immortels liés par des cycles basaltiques ont subi de terribles blessures lors de la Chute et ressentent toujours une vive douleur, comme s'il leur manquait un membre et un fragment de leur personnalité.



La Fulgurance

Être de pure énergie, les Immortels ne sont pas dénués de tout sentiment. Ainsi, il arrive que certains Immortels développent entre eux un sentiment semblable à l'amour humain : la Fulgurance. Ce « sentiment » est un amour qui transcende l'être matériel et qui unit les Immortels.
Deux « fulgurants » sont tentés de vivre les mêmes quêtes ésotériques afin de tendre vers une même finalité. Ils se surpassent afin d'atteindre ensemble un stade supérieure d'évolution. De ce lien naît une véritable symbiose entre les deux partenaires. En effet, ceux-ci ressentent les émotions de leur compagnon, devinent leurs peines ou leurs joies, et cela même s'ils sont distants de plusieurs milliers de kilomètres. Cette tendance au dépassement de soi est malheureusement souvent synonyme de tragédie car le hasard de la destinée menace les audacieux et les imprudents. L'immortel qui survit à son compagnon reste profondément marqués pendant des siècles.



La fraternité

Le monde occulte est rempli de danger qui guettent l'immortel imprudent. Rester seul dans ce monde parsemé d'embûches est dangereux. C'est un luxe que beaucoup ne peuvent se permettre. Et les Nephilim, tout comme les Selenim, l'ont compris depuis bien longtemps. Pour remédier à cela, ils ont fondé des fraternités, des groupes restreints rassemblant des Immortels de tous les horizons. Les raisons qui les poussent à s'associer au sein de ces structures sont uniques à chaque rassemblement. Il peut s'agir d'expériences communes, de dangers surmontés ensemble ou encore d'ennemis ou de buts communs. L'élément fondateur des fraternités est un but poursuivi par l'ensemble de ses membres. Il est le plus souvent à court terme, mais certains groupes œuvrent plusieurs siècles durant à l'accomplissement d'un projet.
Les membres d'une fraternité apprennent se connaître au fil de leurs aventures, au jour le jour. Mais comment connaître quelqu'un qui a vécu des milliers d'années ? Comment être sûr de sa fidélité ? Que cette question ait un sens ou non ne change rien. Elle provoque souvent chez les Immortels suffisamment de méfiance pour que les fraternités soient le berceau de la discorde. Il arrive en effet que les buts et les motivations changent, qu'une telle alliance ne passe pas l'épreuve du temps, qu'en quelque sorte l'écoulement des années affecte à sa façon les Immortels. Les fraternités anciennes, que les Immortels croient dissoutes ou oubliées de tous, surgissent donc parfois du passé.



Le jumeau


L'apparition d'un Immortel est chose rare. Il existe cependant des « naissances » encore plus rares : parfois deux être magiques naissent en même temps, exactement au même endroit. Ces cas exceptionnels sont appelés des jumeaux. Nés de la même concentration de Champs magiques, ils sont proches et partagent certains traits de caractère. Cette ressemblance élémentaire leur permet une osmose quasi parfaite. Ainsi, ils peuvent s'aider pour la pratique des Sciences occultes, s'unir lors de rituels ou de créations magiques.
Les jumeaux des Éléments sont plus forts à deux, mais ils ne le sont que trop rarement. Lorsqu'ils sont séparés, de tels Immortels s'inquiètent pour leur frère élémentaire. L'un comme l'autre, ils sont perturbés par une telle absence. Et leur inquiétude n'est pas vaine. Si l'un d'entre eux connaît la souffrance, l'autre la ressent également. Que l'essence occulte de l'un change et l'autre est menacé. Que l'un meurt et le second mourra ou sombrera dans le désespoir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les petits problèmes des Immortels   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les petits problèmes des Immortels
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petits problèmes de mains...
» Problèmes d'épaules
» Petits problèmes de carburation ETZ 125
» petits problèmes
» Deux petits problèmes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Joueurs de Chimeres :: ARCHIVES :: Archives - Jeux & parties :: NEPHILIM-
Sauter vers: