Forum des Joueurs de Chimeres

Forum de l'association Les Joueurs de Chimeres
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
LES JOUEURS DE CHIMÈRES, JOUER EN TOUTE CONVIVIALITÉ

Partagez | 
 

 Chronologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Chronologie   Jeu 20 Juil - 17:58



Chronologie des événements

Théodi 8 Pluviôse 721 AI
Ouverture de la Campagne, par une matinée pluvieuse dans la Cité du Pic


Dernière édition par le Mer 5 Sep - 15:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chronologie   Mar 17 Avr - 16:30

A l'aube, Dardalion, Shankar Vijay, et Fausta de Sanctis débarquent dans le Port de Ptolus.
Après avoir satisfait aux différents contrôles de la douane Impériale, tous décident de s'installer dans une pension de famille, le Logis du Sans Soucis.
Un certain Sybillin (un Aasimar) loge sur place depuis la veille.

Le matin même, Johannes Morgenstern est chargée par son père de prendre contact avec un avocat du nom de Reicht Westenmauer.
L'Ordre des Gardiens du Voile est poursuivi en justice par la Guilde des Morts.
L'institution a porté plainte pour des dégradations survenues au sein de la Nécropole dans la nuit du 5 Pluviôse dernier. Des tombes et des monuments funéraires ont été endommagés lors d'affrontements contre des Morts-Vivants.

A midi, un Lieutenant de la Garde, accompagné de soldats, se présente à la pension de famille.
L'Officier annonce à la gérante que l'un de ses pensionnaires a probablement été assassiné. Son corps a été retrouvé "momifié", en pleine rue.
Le militaire annonce qu'une lettre adressée à un certain Reicht Westenmauer a été retrouvée sur le cadavre.
La chambre de la victime (la chambre n°7) est fouillée par les autorités.

En début d'après-midi, poussé par la curiosité, Sybillin décide de fouiller la chambre de Reiner Lenz, la victime assassinée.
Reicht Westenmauer reçoit Johannes Morgenstern à son cabinet, il accepte de défendre les intérêts des Gardiens du Voile.
Le Lieutenant Ebner se présente à la fin de leur entretien.
L'Officier demande à Maître Westenmauer si ce dernier connait un certain Reiner Lenz.
Le militaire finit par lui remettre la lettre précédemment trouvée sur le cadavre.

Reicht Westenmauer décide de se rendre à la pension de famille dans le but de fouiller la chambre de la victime.
Après avoir fait un détour par son domicile, Johannes Morgenstern décide d'enquêter sur cette affaire. Son père soupçonne l'implication possible de créatures Morts-Vivantes. La Paladin se dirige à son tour vers le Logis du Sans Soucis.
Revenir en haut Aller en bas
ChimEric
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1715
Age : 45
Localisation : Nogent/Oise
Date d'inscription : 31/01/2005

MessageSujet: Re: Chronologie   Dim 20 Mai - 14:50

Théodi 8 Pluviôse 721 AI, suite.
Tandis que Reicht fouille la chambre, sous un nom d’emprunt, Johannes arrive et demande à le voir, ce qui s’ensuit enchaîne quiproquo, confusion et agitation qui éveillent la curiosité de Dardalion et de Shankar.

En effet, après s’être rendus compte que la chambre avait été fouillée, Johannes et Reicht finissent par trouver l’implication de Sibyllin, et le soupçonnent du crime. Une explication s’en suit donc suivie de l’arrivée des deux étrangers qui semblent s’intéresser à la situation.

Reicht fait donc le point, sans savoir trop pourquoi autant de personnes s’inquiètent pour la mort d’un inconnu, et explique qu’ils ont peut-être déjà mis leurs vies en danger et que donc il convient désormais de travailler ensemble, quoi qu’il en soit, et tout le monde se retrouve chez Reicht, la pension étant jugée peu sûre.
Là on consulte les coupures de journaux récupérées par Sibyllin dans la chambre de Reiner Lenz, mais sans y trouver quoi que ce soit d’intéressant.
Là, on apprend aussi que la jeune sœur de Reicht, Féonelle, qui vit avec lui, a subi une agression à l’école qui s’est terminée sans gravité grâce à l’intervention d’un de ses camarades. Sa marque au visage serait, semble-t-il, la source de l’altercation.
Féonelle, d’ailleurs, à la lecture des journaux apprend aux personnages que les coupures d’articles sont du même auteur, RL.
Par ailleurs, beaucoup de questions sont posées à Reicht par Dardalion au sujet d'une personne avec un bras de cristal rouge. L'avocat fait tout de suite le rapprochement avec Jevicca Nor, la porte parole d'un groupe appelé la Pyramide Inversée et lui transmet les quelques renseignements qu'il connait.
Chacun rentre chez soi ou à la pension pour dormir, rendez-vous à la pension pour le lendemain étant vaguement donné.

Roidi 9 Pluviôse 721 AI.
Le matin, Dardalion fait la rencontre d’un étrange perchiste. Ils partagent des origines lointaines et une farouche détermination, ce qui éveille chez Dardalion un certain sens de la camaraderie. Il propose au perchiste de partager sa chambre et de l'aider dans ses tentatives. Ce dernier lui confie les conditions horribles dans lesquelles il a voyagé. Il semble venir des mêmes contrées que Shankar Vijay, un des membres du groupe.
Johannes rejoint Reicht chez lui et participe à l’ouverture du courrier.
L’une des missives est piégée et contient un poison qui manque de tuer l'avocat. Heureusement pour lui, la présence de Johannes fait qu’il est directement amené auprès de son chapitre et soigné.
Les choses devenant sérieuses, Johannes s’occupe de ramener les affaires de Reicht et de prévenir l’école de sa sœur pour qu’elle y reste. Les deux comparses se rendent ensuite à la pension, puis de là chez Johannes afin de discuter en sûreté. Une nouvelle aventurière les a rejoints : Fausta de Sanctis, rencontrée la veille par Shankar, et qui semble elle aussi intriguée par le meurtre de Lenz

Après enquête, il s’avère que Reiner Lenz était un journaliste d’investigation travaillant pour deux journaux, l’Undergrounder et le Midtown Partisan, ce dernier étant un journal illégal, distribué à la sauvette et financé secrètement par la maison Rau.
L’imprimerie de ce journal clandestin déménage souvent mais serait dans le Marché nord.

Le groupe s’y rend donc et parvient à obtenir le lieu de la cache du journal. Cependant, les personnages s’aperçoivent qu’ils sont suivis, aussi décident-ils de tendre une embuscade à leur filateur. Ils essayent de l’intimider mais cela ne prend pas et l’individu déclenche les hostilités.
Le combat est court, l’homme maîtrisé et la garde alertée. Les compagnons ont juste le temps de voir son aisselle tatouée d'une tête de rat avant que la garde n'arrive. L’homme est reconnu comme un co-pensionnaire des personnages étrangers à la cité, et est certainement le meurtrier de Lenz.

Tout ce petit monde se retrouve donc au poste afin de s’expliquer. Après discussion avec le Lieutenant, Reicht convainc ce dernier de la bonne foi des aventuriers.
Rapprochement est fait avec plusieurs autres affaires, car l’une d’entre elle concerne particulièrement Reicht : une étrange ‘maladie’ a décimé environ 80 personnes dont sa famille, rue du moulin. La seule survivante de cette catastrophe est Féonelle, la demi-soeur de Reicht.
Contrairement à ce que les autorités avaient prétendu à ce moment, il s’agirait en réalité d’un empoisonnement. Et d’autres affaire sont avancées, dont l’une concerne un certain Jukka, individu activement recherché. Il avait comme signe distinctif un tatouage représentant une tête de rat.
Pendant ce temps, l’individu capturé se suicide dans la geôle du corps de garde grâce à un flacon de poison dissimulé sur lui.

Etant libérés et ayant peu de temps à perdre, le groupe se rend dans les ‘bureaux’ du Midtown Partisan, ou après qu'ils aient été reçus avec froideur et méfiance, font face à un rédacteur en chef plutôt réceptif, et désolé du décès de Lenz. Il apprend aux personnages que le tatouage de tête de rat aurait un rapport avec les abattoirs. Dardalion en profite pour avoir des précisions sur Jevicca Nor.
Il est tard et tout le monde rentre se reposer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chronologie   Mer 5 Sep - 8:43

Airdi 10 Pluviôse 721 AI.
Une fois les obligations quotidiennes évacuées, le groupe se rend dans le quartier des abattoirs pour y enquêter. Malheureusement, cette piste ne conduit nulle part et la matinée entière est perdue en vaines recherches. La visite à l'Undergrounder ne donne pas beaucoup plus de résultats. Le groupe commence a être à cours d'indices et se résout à se rendre dans la demeure de Reiner Lenz dans le quartier de Rivergate. Dans un premier temps, les fouilles de la maison n’aboutissent à rien mais l’esprit vif de Fausta de Sanctis leur sauve la mise et elle découvre une cache sous le foyer de la cheminée. Elle renferme le carnet de notes du journaliste ainsi que divers objets dont une dague en argent. Dans le carnet figure une liste d’adresses ainsi qu’une liste de commerces à première vue sans lien les uns avec les autres : le Marché aux tissus, une vannerie, un fabricant de cordes et un commerce nain qui conçoit des machines fonctionnant à la vapeur.

La nuit est déjà tombée depuis un petit moment et le groupe décide qu’il est temps de partir. Dardalion insiste auprès de ses camarades pour faire un crochet par le Ménestrel Fantôme pour y rencontrer Jevicca Nor. Sybilin est lui aussi intéressé car l’établissement est un des plus réputés de Ptolus. Ils y arrivent peu avant la fermeture. Dardalion arrive à entamer la discussion avec Jevicca Nor et, sentant que le sujet s’avère plus sérieux qu’il n’y paraît, elle l’emmène au dehors de l’auberge (la suite de cet entretien demeurera confidentielle). Cette journée est enfin terminée et le groupe se donne rendez-vous le lendemain.

Aquadi 11 Pluviôse 721 AI.
En recoupant un article de l’Undergrounder (n°77, Incident) et l’emplacement proche de la demeure de Reiner Lenz, le groupe décide d’aller rendre une visite dans les égouts à la frontière des quartiers de Rivergate et du Marché Nord. Arrivés à la Station à Vapeur en question, les aventuriers tombent sur deux individus qui n’ont pas l’air d’être des égoutiers. Ils tentent de supprimer le groupe en trafiquant le réseau de vapeur pour les étouffer, eux étant à l’abri dans leur cabine. Ils s’en sortent de justesse en s’immergeant dans l’eau fangeuse et, cette mésaventure passée, vont trouver leurs agresseurs pour régler cette altercation et les questionner. Bien que Shankar Vijay ait été sérieusement blessé durant le combat, le groupe arrive à vaincre les deux malfrats. Bien qu’ils ne puissent plus être en état de parler, leur dépouille révèle un détail intéressant : un tatouage de tête de rat, signe de reconnaissance de cette secte mystérieuse.

Une fouille des abords de la Station à Vapeur s’avère fructueuse car les compagnons découvrent un passage secret. Passons sur les différents affrontements auxquels le groupe a dû faire face pour simplement retenir le fait qu’ils avaient enfin réussit à trouver le repaire de leurs ennemis, les Fils du Fléau, ainsi que le laboratoire où cette maléfique poudre était fabriquée. Ils tombèrent sur les plans d’un aérostat et une horrible supposition leur vint à l’esprit : et si la secte se servait de cet engin pour répandre la poudre empoisonnée sur toute la cité de Ptolus ? Malheureusement, ils n’étaient pas en état d’affronter de nouveaux adversaires et, la nuit étant déjà bien avancée, ils ne purent que contacter les forces de l’ordre pour qu’elles viennent boucler le repaire maudit. Le groupe se sépare pour une trop brève nuit de repos avant d’aller visiter un entrepôt du quartier des Guildes à une adresse figurant sur le carnet de notes de Reiner Lenz.

Terredi 12 Pluviôse 721 AI.
A peine remis de leurs affrontements de la veille, les compagnons vont rapidement jusqu’au Quartier des Guildes pour voir ce qu’il peut s’y cacher. Au moment où ils arrivent, l’aérostat est sur le point de prendre l’air dans la cour de l’entrepôt, sa sinistre cargaison à bord. Le temps presse, il n’est plus l’heure d’échafauder un plan pour prendre d’assaut la propriété. Le groupe escalade en ordre dispersé le mur d’enceinte, ce qui n’arrange que les hommes d’arme présents sur place. Fausta de Sanctis est la première à tomber, touchée de plein fouet par le projectile d’une arme à feu. La suite du combat est serrée, des combattants tombent des deux côtés. Les attaques soniques de Sybilin et les lames de Johannes, de Reicht et de Shankar sont toutes aussi efficaces les unes que les autres. Finalement, alors que l’infâme Jukka est sur le point de prendre les airs pour commettre son forfait, l’épéiste Shankar, accroché d’une main à la nacelle et tenant fermement son sabre de l’autre, porte un coup fatal qui tranche la gorge du mécréant, mettant fin au sinistre attentat. Tout danger écarté, Johannes se précipite au secours de Dardalion et de Fausta pour les soigner. La journée se termine en longues explications aux forces de l’ordre ainsi que par un repos amplement mérité.


Dernière édition par le Lun 8 Oct - 5:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chronologie   Mer 5 Sep - 10:54

Feudi 13 Pluviôse 721 AI.
Le groupe a prévu d’occuper la journée en achats divers car le butin récupéré lors de l’aventure avec les Fils du Fléau était conséquent. Maître Westenmauer passe chercher sa sœur Féonelle à la pension où il l’avait laissée. Il est accompagné de Dardalion car il voudrait que le prêtre lance un sort de Divination sur la petite pour en savoir un peu plus sur ses origines. Sybilin part de son côté pour passer différentes auditions. L’avocat reçoit une invitation à une vente aux enchères qui doit se dérouler le Roidi 16. Il est intrigué par un ouvrage qui figure parmi les objets de la vente. Il montre le soir même la liste à ses compagnons au cas où l’un d’entre eux pourrait y trouver quelque chose d’intéressant. Le prêtre Dardalion reste bouche bée en lisant le nom d’un des articles mis en vente : la Chute du Tyrkaneum, une toile du génial artiste Lorenzaccio Cimarosa. Il explique brièvement à ses compagnons la raison de sa stupéfaction et n’a qu’une seule hâte, pouvoir observer cette toile. L’exposition au public ne sera malheureusement pas avant le Théodi 15 Pluviôse.

Reinedi 14 Pluviôse 721 AI.
Les commerces étant fermés, les aventuriers n’ont pas grand chose à faire. Fausta apprend à lire le commun à Shankar. Dardalion profite de la journée pour apaiser son esprit tourmenté en allant visiter la région aux alentours de Ptolus. Au coucher du soleil, il regagne la pension de famille et fait une découverte macabre sur son lit : le visage découpé de son ami perchiste, absent depuis quelques jours. Apparemment, personne n’a entendu un bruit provenant de la chambre. Le prêtre va prévenir son compagnon Shankar et Fausta inspecte la chambre pour trouver la trace d’une effraction, sans succès.

Théodi 15 Pluviôse 721 AI.
La plupart des compagnons sont là à l’ouverture de l’exposition, certains plus impatients que d’autres. Alors que Reicht se dirige discrètement vers l’ouvrage qui l’intéresse, Dardalion fonce vers l’endroit où est exposée la Chute du Tyrkaneum, dernière peinture réalisée par Lorenzaccio Cimarosa. Il reste pantois devant la fidèle représentation de l’astronef de son père, lui qui n’en avait entendu qu’une vague description. Maître Reicht se renseigne sur le vendeur du livre et découvre dans les registres le nom de son grand-père, décédé depuis quelques années. Il signale la fraude aux personnes chargées d’encadrer la vente aux enchères mais il constate qu’engager une procédure ne pourrait empêcher la vente légale de l’ouvrage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chronologie   Lun 8 Oct - 6:02

Roidi 16 Pluviôse 721 AI.
Durant la matinée, chacun des membres du groupe vaque à ses occupations. Comme à son habitude, Maître Westenmauer se rend à son cabinet et y rencontre d’autres clients. Dardalion se met à la recherche d’un autre endroit où dormir, la pension de famille habituelle étant devenue trop exposée. Il finit par trouver un endroit satisfaisant, l’Auberge du Créateur, près du Quartier des Temples. Fausta commence à donner des cours de lecture et à officier comme écrivain public. Le revenu est maigre mais le travail ne manque pas. Johannes se fait doucement à ses nouvelles fonctions d’officier de liaison pour l’Ordre des Gardiens du Voile. Elle fait aussi des recherches sur la marque que la sœur de Reicht, Féonelle, porte sur la joue et découvre l’histoire d’un groupe de cinq personnes appelées les Porteurs de Runes qui sont apparues sur Praémal en des temps sombres où l’existence même du monde était en danger. D’autre part, elle tombe sur une prophétie annonçant que la réapparition de ce groupe pourrait signifier la fin des temps. Lors du repas de midi pris à la pension de famille, elle fait part de ses découvertes à ses compagnons.
L’après-midi, Reicht arrive à convenir d’un arrangement avec les commissaires-priseurs pour qu’ils retirent l’ouvrage de son grand-père de la vente. Il le récupère donc et rentre chez lui pour commencer une lecture des plus instructives. Dardalion l’y rejoint plus tard pour lui faire part de l’adresse de son nouveau logis. La soirée arrive rapidement et le groupe est fin prêt quand sonne l’heure de se rendre à la vente aux enchères. L’Hôtel du Gouverneur où se tient la vente est déjà cerné de carrosses aux emblèmes tous plus prestigieux les uns que les autres ; il va y avoir du beau monde pour cette vente. Le spectacle qu’offre le salon de l’hôtel ne fait que confirmer cette supposition. Les membres de certaines familles nobles (Abanar, Kath, Kathru) y côtoient les représentants des grands musées de l’Empire, de l’Eglise de Lothian ou de certaines organisations. La sécurité n’est pas en reste avec une bonne dizaine de gardes visibles.
Les invités de la vente sont conviés à passer dans une salle attenante au salon où des sièges ont été installés. Les objets devant passer par le salon pour être amenés dans la salle des ventes, Dardalion préfère attendre la vente de la toile "la Chute du Tyrkaneum" pour entrer. C’est un des moments forts des enchères et deux personnes, un des petits-fils de l’opulente famille Abanar et un certain Alan Carter (peut-être un membre du Shuul), se disputent âprement la toile. L’enchère, fixée initialement à 3000 po, se clôt à 15000 po, remportée par Mr. Carter. Dardalion ressort de la salle pour reprendre sa place dans le salon, bien en vue du fumoir où sont gardés les précieux objets.
A peine le dernier lot adjugé, une fumée commence à s’étendre dans la salle des enchères et provoque un début de panique. Au même moment, des agresseurs invisibles neutralisent les gardes avec un sort de toile d’araignée et des sacoches immobilisantes. Dardalion arrive à échapper au sort mais, cerné par les fils collants, ne peut se déplacer ; deux agresseurs armés d’arbalètes achèvent de lui enlever toute velléité d’agir. Cependant, un des gardes qui a lui aussi esquiver le sort prépare son arme à feu pour tirer ; les intrus sont les plus rapides et le touchent de deux carreaux qui le neutralisent. Pendant ce temps, le reste du groupe d'acheteurs essaye de se repérer tant bien que mal au travers de l’épaisse fumée qui a envahi la quasi totalité de la salle. Shankar brise une vitre dans l’espoir que la fumée se dissipera plus rapidement. Quelques-unes des sommités arrivent à trouver la porte de sortie mais elle est solidement bloquée par le sort de toile d’araignée.
Après une brève lutte, deux des agresseurs sortent du fumoir avec "la Chute du Tyrkaneum" mais sans rien emporter d’autre. Dardalion, témoin de la scène, ne peut que faire son maximum pour mémoriser le plus de détails possible concernant les intrus. Ils s’enfuient ensuite en direction des cuisines. Les lanceurs de sorts présents dans la salle des enchères commencent à lancer des sorts de dissipation de la magie pour débloquer la porte mais leurs efforts sont dans un premier temps infructueux. Sitôt les voleurs sortis du salon, Dardalion se précipite sur deux des gardes pour les aider à se dégager. Il en aide ensuite un pour défoncer la porte par laquelle les voleurs se sont enfuis. Malheureusement, ils avaient prévu leur coup car elles sont bloquées avec des coins. Leur trace conduit jusqu’à la cave de l’hôtel où ils avaient percé un trou conduisant dans les égouts de la ville.
Les forces de l’ordre arrivent peu de temps après que les invités soient tous sortis de la salle enfumée. Alan Carter, l’acquéreur de la toile volée est furieux. Reicht s’entretient avec lui pour en savoir un peu plus sur ses motivations concernant la toile ; il tient tellement à la récupérer qu’il est prêt à offrir une récompense de 3000 po à qui la retrouvera. D’autre part, une invitée manque à l’appel: Karla Morungen. Il y a toutes les chances que le fumigène ait été déclenché par cette femme et qu’elle se soit éclipsée pour aller rejoindre ses complices. Le temps que les forces de l’ordre relâchent les invités, il est déjà 2 heures du matin et chacun regagne son logis. Sur le chemin, Reicht suggère de travailler en collaboration avec le Shuul pour cette enquête ; Dardalion s’oppose vigoureusement à cette idée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chronologie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chronologie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Procès Colonna..chronologie de l'affaire
» Chronologie de la Coccinelle :
» Re-présentation via "chronologie moto"...
» Chronologie de l'histoire de l'automobile.
» Chronologie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Joueurs de Chimeres :: ARCHIVES :: Archives - Jeux & parties :: PTOLUS-
Sauter vers: