Forum des Joueurs de ChimèresConnexion

Les Joueurs de Chimères

Le Deal du moment : -46%
Oceanic OCEAB120W Batteur électrique – ...
Voir le deal
7.51 €

descriptionUne soirée avant la tempête EmptyUne soirée avant la tempête

more_horiz
Après les heures de marche dans Balentyne à propager le venin qui empoisonnerait les coeurs du Fort, je profitais d'un bain salutaire.

La douce chaleur de l'eau détendait mon corps et je profitais de ce moment de calme pour laisser mon esprit divaguer.

En quelques jours nous avions effectué de nombreuses actions mais je devais avouer que les effets tardaient à apparaitre.

Corrompre les esprits nécessitait du temps et de la patience mais le problème actuellement était que le temps nous était compter.

Un gargouillis dans mon ventre me fit rapidement comprendre que ce n'était pas le moment de se morfondre et puis, de toutes façons, cela ne servait à rien.

Attrapant la serviette qui trônait sur la chaise à côté de moi, je me relevais et essuyais mon corps avec la serviette.

J'enfilais les vêtement propre que j'avais préparé la veille et la sensation de vêtement propre était un pur bonheur.

En quelques enjambées, je me dirigeais vers la porte et je descendis dans la pièce principale.

L'odeur du pot au feu vint titiller mes papilles.

Certes, j'aurais préféré le ragout de Mama mais un petit pot au feu ne me ferait pas de mal et je n'en apprécierai que plus mon détour demain midi.

Comme toujours les gardes discutaient dans leur coin et quelques membres de la troupe étaient attablés discutant du triste sort de Sandra.

Mourir bêtement en se rompant le cou dans le escaliers, quelle mort idiote.

Intérieurement, j'en venais presque à regretter la présence de la jeune femme.

D'apparence, elle était d'une stupidité crasse mais elle était tellement douée et venait d'un Prêtre d'Asmodée versé dans la Duperie, c'était un sacré compliment. Si elle nous avait rejoint, nous aurions pu faire de grande chose... Certes, nous aurions dû l'éliminer à la fin mais nous aurions pu donner un sens à sa vie et Asmodée lui aurait peut-être offert son salut pour avoir participé à sa grande cause.

Inutile de regretter, ce qui était fait était fait et quand je voyais notre troupe, je ne pouvais m'empêcher de me dire que nous avions plus que ce qu'il nous fallait pour accomplir notre mission si difficile.

Depuis que nous avions travaillé ensemble, j'avais pu admiré les talents de chacun et je dois avouer que j'avais un profond respect pour eux indépendamment du serment que nous avions proposé.

Barhold me déposa de quoi me sustenter.

La faim dévorant mes entrailles, je me décidais à attaquer sans attendre les autres, ils arriveraient bien assez tôt

descriptionUne soirée avant la tempête EmptyRe: Une soirée avant la tempête

more_horiz
Profitant de l'absence de sa studieuse colocataire, Acanthe avait rejoint la chambre un peu plus tôt.
Il lui devenait difficile de s'isoler, entre ses compagnons et cet acteur de théâtre qu'elle avait l'impression de retrouver partout sur son chemin...si son affection tenace n'avait pas trouvé une autre cible, elle aurait fini par faire une petite cueillette à son intention ! Chambre 7...en voilà un qui n'avait pas froid aux yeux.

L'espace d'un bref instant, elle eut presque de la compassion en songeant à la future victime des élans du bellâtre, car avec ce qu'ils avaient préparé, la soirée risquait d'être longue.

Désireuse de s'étirer après avoir passé un long moment à écrire, la roublarde se leva de sa chaise et fit quelques pas vers la fenêtre, sourit dans le vague et confia d'une voix basse :
- Ça t'amuse follement, je le devine ! Et tu n'as encore rien vu...quand nous en aurons fini avec cette ville, les charognards de tout le pays se passeront le mot : c'est jour de festin à Balentyne !

Comme pour lui répondre, les cloches sonnèrent l'heure du dîner, et la jeune femme prit bien soin de ranger ses écrits passablement compromettants avant de descendre dans la salle commune.
En descendant les escaliers, elle serra la rampe avec une étrange satisfaction, comme s'il s'agissait de la gorge de la pauvre Sandra. Elle avait si bien caché son jeu...si seulement c'était à sa porte qu'elle était venue frapper !
Le face à face aurait été intéressant.

Acanthe repéra aisément Dakeyras assis seul à une table. L'estomac de cet homme était décidément d'une ponctualité infaillible...pour une fois, ils mangeraient tous ensemble. Ces derniers temps, elle l'avait presque soupçonné de vouloir écrire un guide des meilleurs restaurants de la ville.
Elle le rejoignit d'un pas vif, et tira la chaise qui lui faisait face pour y prendre place.

- Tu tombes bien, tu vas pouvoir me rassurer...l'ingrédient mystère est vraiment indétectable ? Kolias m'a mis le doute...
bluffa-t-elle, guettant la réaction de son compagnon.

descriptionUne soirée avant la tempête EmptyRe: Une soirée avant la tempête

more_horiz
Quelle soirée... Le Lord Dalliance, d'ordinaire si calme est vraiment la cible de tourments.

Tout d'abord ces nains... Constamment bourrés... C'est bon pour les affaires mais franchement, quel peuple de primitifs. Grossiers, alcooliques, bruyant, j'ai remarqué que moins de soldats viennent consommer. En tout cas, je leur sers de la biere bas de gamme, hors de question qu'ils me sufflent le Dom Pérignon, ils ne sauraient pas l'apprécier.
Ensuite toutes ces nouvelles têtes, cette troupe de théatre, les Ye Merrie Men, et ces commercants. Des clients plus conventionnels, plus raffinés. Meme si les commercants ont eu maille à partir avec les nains, j'ai perdu 13 clients moi dans cette affaire de vol imaginaire !

Je suis content, je n'ai pas à me plaindre de mes affaires, je fais pas mal de plats tous les soirs, et il n'y a trop de grabuge. "Plus de grabuge", cela fait bien 20 ans que mon frère me le répète, c'est bon j'ai compris.

Bref, y'en avait une du théatre qui n'était pas la dague la plus aiguisée. Qu'est ce qu'elle était conne ! Tellement conne qu'elle ne sait pas marcher dans l'escalier... Mais ces gens-là, ca vit de verbes et d'ebrouffes, ils ne connaissent pas le travail physique. Parce que QUI a nettoyé apres que mon frere et Donaghin soient passés constater l'accident? Pas eux trop occupés à ronfler non ! Le sang, ca tache les tapis.
La vie était tellement plus facile avant... Non j'ai fait une promesse, rester honnete ! Où je sais ce qui m'attend !

Bref, je n'ai pas bien dormi, et voilà l’heure du déjeuner. Les acteurs sont bien siliencieux, les commercants sont en train de descendre, voilà leur beau parleur (désolé, je ne sais plus quel est le nom que tu lui as donné). Je l'aime bien, tu sens qu'il est là pour aider, mais ca serait mieux s'il ne mangeait pas à la concurrence ! J'ai rien contre Mama, mais honnêtement, c'est bon ce que fait Mike, mon cuistot?
Je préfère son compère Varg. Quel appétit ! Ca fait plaisir à voir.
Après y'a leur chef, qui arrondit bien les angles, mais les deux nanas... Entre celles qui boit avec les nains tout en se donnant un air précieux, et la taciturne qui est si discrète qu'on ne la remarque pas tout le temps... Sally je crois qu'elle s'appelle.

Ah ben tiens, voilà qu'elle rapplique, je vais aller lui demander ce qu'elle veut manger. Je vais peut etre voir si je pourrais pas leur vendre ces caisses de bourbon que j'ai récupéré il y a quelques mois...

_________________
Sing like Elves, smoke like Wizards, dance like Dwarves

descriptionUne soirée avant la tempête EmptyRe: Une soirée avant la tempête

more_horiz
C'est pas tout ça mais y commence à faire faim, je vais retourner à la taverne, les autres y seront peut etre.

Me revoilà devant le cimetiere, je sais pas pourquoi, je rentre toujours pas là, faut dire qu'il est attirant, je suis sure

que je pourrai trouver des choses interessantes, mais bon, je mets ça de coté pour le moment, la mission avant le plaisir.

Je leur parlerai de mon idée concernant le cimetiere et les nains, Dakeyras, Kolias et Acanthe pourrons l'ameliorer.

Dakeyras est sympa pour un pretre (quand on est de son coté), mais à mes yeux c'est le plus dangereux d'entre nous, il manie le verbe

comme le meilleur des bretteur son epée, kolias est un peu plus froid surement du au fait qu'il soit noble, mais c'est bien utile dans certain cas

et que dire d' acanthe, rusée, debrouillarde, discrete tellement discrete que de fois j'oublie qu'elle est là, mais cela va bien nous servir pour avoir une connaissance de

certain lieux ou seul elle pourra se rendre. Quand à notre alcoolomancienne, je me demande à quoi elle va nous servir, depuis qu'on ai arrivé elle est ronde comme une

boule tous les soirs, on verra bien.

Je me sens bien avec eux, comme dans une famille mais je me garderai bien de leur dire , y serai capable de se moquer de moi pour rigoler,

mais je serai toujours là pour eux.

pour le moment j'ai pas trop à intervenir, c'est pas trop mon domaine la guerre psychologique, mais ils auront besoin de moi quand il faudra faire parler les

armes, en attendant je reste tranquille. Je leur parlerai du capitaine Varning aussi, j 'attendrai leur accord pour m'en chargé.

Me voilà devant l'auberge, je rentre, Acanthe et Dakeyras sont deja à table, je les rejoins et j'appel l'aubergiste,:

" une biere, un double pot au feu et une cruche de vin , j'ai les crocs".

descriptionUne soirée avant la tempête EmptyRe: Une soirée avant la tempête

more_horiz
La phrase d'Acanthe me prit tellement de court que je marquais un temps d'arrêt.

Ce ne fut qu'une micro seconde mais j'étai sûr qu'avec son oeil acérée, la jeune femme l'aurait remarqué.

Je partis dans un éclat de rire franc et je lui rétorquais:

- Hé bien écoutes, si cette table se met à léviter dans un instant, nous serons fixés. Et si je finis par trouver Krag aussi attirant que toi, je dirai que le résultat va au-delà de votre espérance...

Plantant ma cuillère dans mon bol, je tendis une bouchée à Acanthe:

- J'adore les tests croisés, tu n'en veux pas un bout ?

Je terminais à peine ma phrase que Krag entrait dans l'établissement pour se commander à manger et à boire.

Le sourire présent sur mon visage depuis l'annonce d'Acanthe s'agrandit encore plus

- Aaaah Vrask, mon ami, cela fait plaisir de te voir ! Viens te joindre à nous, Sallie veut vérifier à quel point ce pot au feu nous emplie de vigueur !

descriptionUne soirée avant la tempête EmptyRe: Une soirée avant la tempête

more_horiz
" Bonsoir vous 2, bonne journée? Kolias n'est pas là?" leur lance ai je en arrivant à la table,

me tournant vers Dakeyras " pourquoi tu souris comme ça, j'ai la braguette ouverte?" lui demandai je en verifiant que ce n'etait pas le cas avant de m'asseoir avec eux.

Ma biere arrive, tiede c'est pas la meilleur que j'ai bu mais pas la pire non plus,

le pot au feu du cuistot est bon et le vin correcte sans plus.

c'est quand meme meilleur chez Mama, demain on iras tous manger là bas, d'apres ce que j'ai compris

et si tout ce passe bien ça devrai bien j'agiter dans les chambres et on aura le champs libre pour trouvé ce passe secret.

Dommage, je me serai bien fait une partie de ça va ça vient avec la femme du patron, j'ai un peit sourir et j'entame mon repas.

descriptionUne soirée avant la tempête EmptyRe: Une soirée avant la tempête

more_horiz
La répartie du prêtre était parfaite et Acanthe haussa un sourcil appréciateur, manifestant ainsi sa satisfaction de trouver du répondant.
Elle poursuivit sur le même terrain, puisqu'il leur était commun :

- Quel dommage que la nature ne soit pas joueuse, je nous voyais déjà Kolias et moi parrain et marraine d'un petit Krageyras...j'aurais été curieuse de voir de qui il tenait le plus !

Avec un sourire effronté, elle saisit la cuiller que Dakeyras lui tendait et lui fit faire un circuit dans les airs comme pour faire manger un bambin invisible, avant de la replanter dans son assiette.

- Je prendrai la même chose que Sir Moon !
lança-t-elle à l'aubergiste alors qu'il s'approchait pour prendre sa commande avec un timing parfait.

Vrask ! Le salua-t-elle, et sa question sur la braguette lui arracha un sourire narquois.
Si j'étais toi, je resterais loin d'Absimilliard demain soir, lui aussi risque d'avoir beaucoup d'appétit...

J'imagine que Sir Reginald termine quelques petits ajustements, il devrait nous rejoindre quand il aura fini.


Elle remarquait toujours les mêmes réactions dans l'auberge quand le demi-orc apparaissait, et commençait à comprendre en quoi sa vie avait pu être compliquée, jusque-là. Fort heureusement, il était solide et elle estimait le risque qu'un client vienne l'importuner proche de zéro.

descriptionUne soirée avant la tempête EmptyRe: Une soirée avant la tempête

more_horiz
Afin toujours un sourire joyeux, je me permis de réctifier Acanthe:

- Hummm, Sallie, c'est Hawkmoon et non juste Moon même s'il semblerait que tu ais un profond intérêt pour certaines lunes.

Me tournant vers Krag, je lui fis un geste de la main:

- Viens, assieds-toi mon ami, je pense que Sallie a passé beaucoup de temps avec Séverine et qu'elle cherche à nous convertir à leurs...

Je posais un silence calculé avant de faire un clin d'oeil à Acanthe et de reprendre:

- Moeu..., pardon habitudes, ma langue a fourché. Elle a passé trop de temps avec sa "maîtresse".

Reprenant une bouchée de mon pot au feu, j'enchainais:

- Vous avez beaucoup travaillé avec Sir Reginald aujourd'hui, j'espère que vous ne vous êtes pas trop... épuisé à la tâche. Au besoin, je pourrai vous ausculter pour m'assurer que tout va bien, je n'aimerai pas qu'il se fasse un tour de rein. Avec discrétion et professionnalisme, bien entendu

J'accentuais mon propos avec une légère révérence. Après une journée au milieu d'adorateurs de Mithra, cela faisait du bien de plaisanter avec des gens que je ne considérais pas encore comme des amis mais dont j'appréciais la compagnie

descriptionUne soirée avant la tempête EmptyRe: Une soirée avant la tempête

more_horiz
Suite à la remarque de "crém", je les regardais tous les 2 en fronçant un peu le sourcils de l'air de celui qui a pas tout compris

j'ai du raté quelque chose, c'est pas grave, ils ont l'air de bonne humeur.

Au sujet de l'appetit de "crém" je repondis à acanthe qu'il en fallait pour manger chez Mama, et d'ajouté sur un ton plus serieux

que si il lui prennai l'envie de piochet dans ma gamelle, il devra bien compte ses doigt apres,

un peu de viande en plus ne me fait pas peur et me leche les babines avant de rire
.

descriptionUne soirée avant la tempête EmptyRe: Une soirée avant la tempête

more_horiz
" Apres ce repas simple mais bon, je finirai avec un bon verre d'alcool et une bonne pipe"

et je la sors, la bourre et l'allume.

Je tire une bonne bouffée, la recrache, emplissant la salle de volutes bleutées à l'odeur douce.

Une soirée avant la tempête Pipe-e10

descriptionUne soirée avant la tempête EmptyRe: Une soirée avant la tempête

more_horiz
La roublarde laissa échapper un petit rire amusé. Venant d'un prêtre, ces allusions avaient quelque chose de comique.
S'il croyait la décontenancer, il se trompait lourdement ! Elle avait grandi parmi des hommes, et en avait entendu de bien pires.

- Eh bien, sir HAWKmoon -et elle appuya sur la première partie du mot avec emphase- vous semblez porter un vif intérêt pour la façon dont j'occupe mes journées, et avec qui, peut-être devrais-je m'en sentir flattée ?
Votre sollicitude quant à notre santé à tous est touchante mais inutile : chacun
-elle se reprit en levant les yeux vers lui et marquant une légère pause- ou presque sait qu'à l'instar de nombreuses disciplines, ceux qui se blessent sont ceux qui manquent d'entraînement...
Elle reprit plus bas, avec des airs de conspiratrice
- N'hésitez pas à renouveler cette proposition auprès des autres clients d'ici un jour ou deux ! Mais j'y songe, peut-être préféreriez-vous rester ici ? Pour assouvir une curiosité toute scientifique, bien entendu...


Elle laissa planer la proposition avec un sourire affable puis se tourna vers Krag.

- C'est noté, Vrask, je ne m'y risquerai pas non plus ! Il est vrai que tu as un bon coup de fourchette, et celui qui se mettrait entre ton assiette et toi serait bien inconscient !

Tout en parlant, elle jetait parfois des regards en coin dans la salle, afin d'y détecter la moindre chose suspecte.
Une vieille habitude dont elle avait du mal à se débarrasser...elle était rarement détendue.

descriptionUne soirée avant la tempête EmptyRe: Une soirée avant la tempête

more_horiz
Prenant un air faussement offensé, je me penchais en arrière la main sur le coeur

- Oh... quelle cruauté de ta part, moi, qui ne faisait que m'intéresser à ton bien être comme lors de notre partie de pêche lorsque nous venions ici. Le vilain poisson s'en était pris à toi et j'ai cru bon de te venir en aide. Peut-être avais-je tort. N'hésites pas à me le dire, je prodiguerai mes soins à nos autres compagnons. Après tout, je peux te comprendre, il ne fait aucun doute que Mithra, loué soit son nom, te protégera de son regard bienveillant dans nos prochaines entreprises  

Puis me penchant en avant, je lui susurrais:
- Et ne t'inquiètes pas pour mon intérêt sur les plaisirs de la chair, je n'ai aucun souci avec cela, bien au contraire. Je choisis juste quand et avec qui. Et même si tu es une femme magnifique, je te rassure,  je ne mélange jamais travail et plaisir car cela pourra obscurcir mon jugement et me détourner de mes objectifs. J'ai fait cette erreur par le passé et je compte bien ne pas recommencer.

L'espace d'un instant, un si court instant, mon esprit dériva et un souvenir afflua en moi. Celui d'une épaule dénudée, d'un doux parfum, d'un sourire cristallin... et des baisers brûlants et fougueux... et un prénom, Mielikki

Me reprenant, je reculai pour reprendre une position plus digne.

- Je propose que nous portions un toast à notre merveilleux employeur, Sir Reginald SAYRE. L'homme qui nous a réuni en cette belle ville pour qu'ils puissent y développer son affaire

descriptionUne soirée avant la tempête EmptyRe: Une soirée avant la tempête

more_horiz
Je n'ecoutai plus vraiment mes compagnons, (concentré sur le faite de faire de jolis ronds de fumée)

ils etaient reparti dans leur discussion avec plein de sous entendus,

j'adressai un sourire à acanthe quand elle parla ne pas se mettre entre ma gamelle et moi, je veux bien partagé mais uniquement si j'ai pas le choix.

La seule personne qui avait le droit de piocher dedans etait Lizbeth, la fille du seigneur Malmor, mes parents travaillait pour lui.

Mais ce n'etait pas du à son rang, elle etait ma cadette de 2 ans et elle fut gentille avec moi, contrairement à d'autres enfant du manoir.

Nous passion bcp de temps ensemble, c'est elle qui demanda à ce que je sache lire et ecrire. Nous jouyons aussi ensemble, à la dinette  ou à la poupée pour lui faire plaisir

et aussi à la damoiselle en detresse que son chevalier venait delivre.

Elle parti chez un amis de son pere pour etudier la magie dans l'est du pays, (ce fut le dernier jour ou je l'ai vu mais je me souvient tres bien de ses cheveux couleur de feu  

et de ses yeux verts emeraude, ce jour là elle me donna une de ses bagues et un baiser, un vrai pour ne pas l'oublier)

peu de temps avant le massacre perpetuer par Varning. Je ne sais pas ce qu'elle est devenu, j'espere qu'elle vie tjs et continue de prier asmodé

si elle c'est converti au culte de mithra lala pour survivre je pourrai le comprendre. Machinalement ma main se ressera autour de la bague qui pend autour de mon coup

(soupir).

Les derniers mots de crem me tire de ma reverie, j'appel l'aubergiste :" 3 verres de ton meilleur alcool et tu  fera preparé un baquet bien chaud dans ma chambre, pour que

je puisse me tremper le cul"

Les verres arrivent, je leve le mien :"à la santée de notre patron, lui qui est si bon", je le vide d'un trait et le repose sur la table.

"Bonne fin de soirée mes amis, un bain m'attend avant une bonne nuit".

Le bain fut pres peu de temps apres, je me trempe dedans me lave bien et me glisse dans mon lit, non sans avoir glissé une dague sous l'oreillé et pose ma hache à porté

de main.

Le sommeil vint vite et je m'endormi en murmurant le doux nom de Lizbeth.

descriptionUne soirée avant la tempête EmptyRe: Une soirée avant la tempête

more_horiz
Au nom de Mithra, Acanthe eut une grimace qui n'avait rien de feint ni d'exagéré, et son sourire narquois se décomposa pendant une fraction de secondes. Ce nom lui vrillait la cervelle chaque fois qu'elle l'entendait tant son rejet de ce culte était absolu, et en entendant Dakeyras invoquer la protection du dieu, le fantôme d'une sensation de chute sans fin lui revint.
Pas exactement la même que lors du jour qui l'avait changée en ce qu'elle était maintenant, pas aussi intense. En revanche, le sentiment qui l'étreignit ensuite, lui, n'avait rien perdu de son intensité initiale.

Les mots que son compagnon prononça ensuite lui parvinrent comme avec un temps de décalage, et elle rattrapa non sans quelques efforts le fil de la discussion. Son timbre de voix, quand elle reprit la parole, sembla changé pour quiconque prêtait attention aux détails.

- Sage décision. J'aime quand les choses sont claires ! Pas terrible comme répartie, se morigéna-t-elle.

Son regard passa de Dakeyras à Krag, puis revint à Dakeyras. La roublarde ne put s'empêcher de constater qu'elle n'avait jamais vu cette expression sur le visage de ses compagnons, et elle ne l'aurait peut-être pas relevée si à cet instant précis, ils n'arboraient pas sensiblement la même. Elle ne put s'empêcher de se demander ce qui les laissait si pensifs. Krag avait porté la main à son pendentif, instinctivement. Elle reconnut là un geste affectif.

Le toast porté par le prêtre lui permit de reprendre contenance, et elle lança un très convaincant :

- A Sir Reginald !

Elle salua krag lorsqu'il partit se coucher, tandis que les dernières volutes de sa pipe se dissipaient en nuées spectrales.

descriptionUne soirée avant la tempête EmptyRe: Une soirée avant la tempête

more_horiz
La nuit tombait vite dans la région, plus vite qu’à Fort Lointain. Mes prières m’ont pris plus de temps que prévu. Bien que mes compagnons et moi vénérons tous le Prince, ils sont moins pieux que moi. Même Dakeyras passe moins de temps que moi en prière. Après c’est peut-être moi qui suis trop zélé, en même temps c’était l’une de mes principales occupations dans la forêt Caer Bryr. Passer plus de deux ans là-bas à n’avoir comme seule activité que la chasse, la lecture de Sa doctrine et la prière, cela a du me changer. On a tout les quatre des manières bien différentes de Le louer et de Lui rendre hommage. Je suis certains que Dakeyras L’honore à sa propre manière. Il faudra que j’en discute avec lui un de ces jours.

Mince je n’ai pas vu le temps passé, je vais être en retard pour le repas. Alors que je descends l’escalier je croise Krag et lui fait signe de la tête alors qu’il va sans doute se coucher. J’ai vraiment trop tardé à descendre pour manger, mes dévotions me font souvent perdre la notion du temps …

Lorsque j’arrive dans la grande salle, Acanthe et Dakeyras en sont au digestif. Je passe par le comptoir pour récupérer une portion de pot au feu, une bière et deux autres digestif pour mes compagnons.

Alors que j’arrive près de leur table, je m’excuse auprès d’eux :

- Désolé pour le retard, je finissais les comptes après nos dernières « ventes ». On s’en sort plutôt bien pour le moment, encore quelques personnes importantes dont on doit « solder » le compte et on pourra quitter la ville.

Visiblement j’arrive au milieu d’une petite chicanerie animée. Se mettre en boîte gentiment les uns les autres soude le groupe, on deviendra bientôt comme une vrai famille. J’aime bien les voir se chamailler, ça me rappel mon enfance avec feu mon frère, Aldred. Mon père payera pour sa mort.
Je n’ai jamais été un grand causeur et mes trois années de quasi mutisme n’ont rien arrangées. Relancer la discussion va m’être difficile. Au temps parler de nos futurs plans pour Balentyne.

- Il faudrait qu’on aille prospecter dans la campagne reculée de la région, peut-être sur plusieurs jours. On croisera surement des voyageurs ou des hameaux isolés où faire de bonnes affaires. Et puis les routes doivent être sûres grâce aux patrouilles du capitaine Varning.

Vu le peu de réponse de mes condisciples, ils ne doivent pas être trop pressé d’aller se balader en forêt. Je suis certains que Krag, enfin Vrask, sera plus réceptif. Je ne sais pas comment ils font pour s’en sortir avec tous les noms d’emprunts qu’on utilise. J’ai bien du mal à réagir quand on me donne du « Sir Reginald ».

- Bon, si on ne va pas se balader en forêt tout de suite, on en profitera pour se balader en ville. On m’a dit que les fortifications de Balentyne étaient très intéressantes à voir.

Cette fois, je vois leurs yeux briller. Briller de cette jolie lueur que les suivants du Prince ont avant de faire Sa volonté. Après avoir fini d’élaborer à mots couverts nos plans pour les prochains jours, je me commande mois aussi un digestif. Les prochains jours vont être décisifs et nous devons prendre du repos.

Je quitte la table en leur souhaitant bonne soirée et en leur conseillant de faire comme Vrask et d’aller dormir.

descriptionUne soirée avant la tempête EmptyRe: Une soirée avant la tempête

more_horiz
je trouve le titre adéquat vu ce qui vous attend,

est ce que vous ne feriez pas un petit topo de l'état d'esprit de vos personnages, avant les dernières épreuves avant le graal à venir?

Peur? doute? convaincu de réussir? Cela peut etre intéressant à décrire)

(pour rappel, vous sortez de 4 semaines plus calmes, avec cependant pas mal d'ennui bloqué dans ce lieu. Certains ont tué leur père, d'autres ont été kidnappé, certains ont entendu des voix qui ordonnaient une mise à mort de l'un d'entre vous... Mais vous êtes tous là à attendre et à redouter la venue d'un dragon et la fourberie d'un démon.)

_________________
Sing like Elves, smoke like Wizards, dance like Dwarves

descriptionUne soirée avant la tempête EmptyRe: Une soirée avant la tempête

more_horiz
J'ai totalement confiance en notre Seigneur Adrastus et j'ai Foi en Asmodée mais je le confesse, je HAIS cette mission, je déteste Fort Lointain et je vomis cette tour.
S'il n'y avait pas eu Zikomo et Calliaste, je pense que je serai mort... d'ennui mais mort tout de même.

Que cela soit la fange dans laquelle nous marchons dès que nous sortons, les ondes démoniaques, les énergies nécrotiques que libère à intervalle régulier la tour ou la morosité de mes compagnons tout me sort par les yeux.

Ce qui représente le plus cette "aventure", c'est la perte de la "joie" de vivre de Trick. Alors, certes c'est plus dû à l'élimination de son lien et de son frère mais je ne peux m'empêcher d'y voir la métaphore de ce qui arrive aux personnes qui restent trop longtemps dans cette région. Elle finit par vous dévorer corps et âme.

Si cela ne tenait qu'à moi, je ferai disparaitre toute la région dans les flammes... mais j'ai fait une promesse et je compte bien la tenir. Et, d'une certaine façon, si après notre départ, Calliaste et ses séides anéantissent la civilisation, cela reviendra au même.

Arrêtes de t'apitoyer et haut les coeurs, nous serons bientôt loin car la mission touche à sa fin...

J'ai un mauvais pressentiment. Tout me semble trop facile. Depuis quatre semaines, quasiment rien ne se passe hormis les prières de Zikomo, les énergies libérées et ce satané golem détraqué qui va et vient...

J'ai cette nette sensation de calme avant la tempête.

Et ce dragon qui n'est pas encore venu à nous. Pourtant, il a anéanti Vandemire et je me serai attendu à ce qu'il profite de l'opportunité pour nous balayer aussi mais il est resté au loin. Soit la bataille l'a blessé plus que ce qui nous a été rapporté, soit comme les félins, il aime jouer avec ses proies avant de porter le coup final...
...
...
...
Non, c'est un butor, aucune finesse...Il est retourné dans son antre pour lécher ses plaies. Quand il aura récupéré, il viendra et il répétera sa tactique, il va foncer en comptant sur le fait que c'est un Apex Predator qui écrase tout sur son passage... Et il aura une sacré surprise.

Nos chances sont minces... Mourir ne me dérange pas mais je n'aimerai pas que cela arrive maintenant, nous n'avons pas assez fait pour notre Dieu. Si je venais à me présenter devant lui maintenant, je ne suis pas sûr d'avoir accompli assez de choses pour être digne de siéger à ses côtés...

Alors, pas le choix, nous n'échouerons pas !

J'avoue, je ne suis pas serein...

Que je hais cette mission et que je vomis cette région

descriptionUne soirée avant la tempête EmptyRe: Une soirée avant la tempête

more_horiz
Acanthe baissa les yeux sur le petit miroir au creux de ses mains.

- Un dragon...un putain de dragon. Rien que ça !

Son rire nerveux rebondit sur la paroi de la caverne où elle s'était isolée pour se détendre. L'inaction et le cheveu sur la langue de Zikomo lui pesaient plus qu'elle ne l'admettait.

- Incendier un village, c'est dans mes cordes. Éviscérer un homme, c'est dans mes cordes. Je l'ai déjà fait, ce n'est pas un problème ! Mais tuer un dragon...Oenanthe, tu imagines ? Les armes en ma possession me semblent aussi inutiles que les épées de bois de nos jeux d'enfance.

C'était vrai, Vendemyr, si sûr de sa force, était tombé. Quelles étaient réellement leurs chances de s'en sortir ?

- Voilà où ça m'a menée, de quitter Trois-Mains et sa clique pour suivre Jaspin...est-ce que ça en valait la peine ? Oui. Ne serait-ce que pour voir Brévalion réduite en cendres. J'espère que tu as apprécié le spectacle, si toutefois tu peux voir quoi que ce soit.

Elle fit tourner le miroir entre ses doigts, machinalement. Deux certitudes l'habitaient : elle n'était pas comme Trick, elle n’appelait pas la mort de tous ses vœux. Elle n'était pas non plus comme Jaspin, abandonner ses compagnons dans un moment critique n'était jamais une option.
Elle caressa la surface lisse sur laquelle se reflétait ce qui aurait pu être le visage de sa jumelle, si elle avait vécu.

- Ne m'attends pas trop tôt...je suis de la mauvaise herbe, il se pourrait bien que je résiste encore à cet hiver-là !

Résolue, la roublarde rangea délicatement le petit miroir dans son étui. Il y avait d'autres armes que la magie pour affronter cette créature, et elle était bien décidée à mettre toutes les chances de son côté. Ils vaincraient, il n'y avait pas d'autre option acceptable.

descriptionUne soirée avant la tempête EmptyRe: Une soirée avant la tempête

more_horiz
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
replyRépondre au sujet